An outbreak of mumps among young adults in Vancouver, British Columbia, associated with 'rave' parties

Can J Public Health. May-Jun 1999;90(3):160-3. doi: 10.1007/BF03404498.

Abstract

In early 1997 an unexpectedly high number of cases of mumps was reported in Vancouver, British Columbia.

Methods: A case control study was conducted to address four objectives: 1) Describe the outbreak and the population at risk, 2) examine the impact of mumps on this population, 3) identify personal risk factors for infection, and 4) test the hypothesis that social gatherings, 'rave' parties in particular, were a risk factor in this outbreak.

Results: Mumps infection was associated with: attending a rave party [OR = 17; 95% CI: 2.7-710], residing in Vancouver [OR = 3.7; 95% CI: 1.4-10], and contact with a person with mumps [OR = 13; 95% CI: 2-552], during the 'exposure' period. Vaccine effectiveness, ascertained by self-reported immunization status, was 80% [95% CI: 29%-96%].

Conclusions: Attendance at rave parties was associated with mumps infection during this outbreak. Many persons aged 17-40 may remain susceptible to mumps; in BC these persons are eligible for one dose of MMR and should be encouraged to be vaccinated.

Au début de 1997, un nombre étonnamment élevé de cas d’oreillons a été signalé à Vancouver, en Colombie-Britannique. Une étude cas-témoins a été réalisée pour permettre d’atteindre quatre objectifs: 1) décrire l’éclo-sion et la population à risque; 2) examiner les effets des oreillons sur cette population; 3) déterminer les facteurs de risque individuels associés à cette infection; et 4) vérifier l’hypothèse selon laquelle les rencontres sociales, les parties ‘rave’ surtout, étaient un facteur de risque dans cette éclosion. Résultats: Les oreillons étaient associés: à la participation à un party rave [RC=17; IC à 95%: 2,7–710], au fait de résider à Vancouver [RC=3,7; IC à 95%: 1,4–10] et à des contacts avec une personne atteinte des oreillons [RC= 13; IC à 95%: 2–552], au cours de la période d’exposition. L’efficacité vaccinale, vérifiée par le statut vaccinal déclaré par les intéressés, était de 80% [IC à 95%: 29%–96%]. Conclusions: La participation à des parties rave’ était reliée aux cas d’oreillons observés au cours de cette éclosion. Bon nombre de personnes âgées de 17 à 40 ans peuvent demeurer réceptives aux oreillons. En C.-B., ces personnes sont admissibles à une dose du vaccin RRO, et devraient être encouragées à se faire vacciner.

MeSH terms

  • Adolescent
  • Adult
  • Age Distribution
  • British Columbia / epidemiology
  • Case-Control Studies
  • Dancing / statistics & numerical data*
  • Disease Outbreaks / statistics & numerical data*
  • Female
  • Humans
  • Incidence
  • Male
  • Mumps / epidemiology
  • Mumps / etiology*
  • Mumps / prevention & control
  • Mumps / transmission
  • Population Surveillance
  • Residence Characteristics
  • Risk Factors
  • Seasons
  • Vaccination