Skip to main page content
Access keys NCBI Homepage MyNCBI Homepage Main Content Main Navigation
. 2002 Jul;27(4):235-9.

Assessing Full Remission

Affiliations
Free PMC article

Assessing Full Remission

Roger McIntyre et al. J Psychiatry Neurosci. .
Free PMC article

Abstract

The 17-item Hamilton Rating Scale for Depression (HAM-D17) has been used for 4 decades as the "gold standard" instrument to assess the severity of depression and response to therapy in clinical research. The clinical utility of the HAM-D17 is hampered, in part, by the length of time required to administer the interview and by concern about a lack of inter-rater reliability. Several groups have developed shorter versions of the HAM-D17 for use in clinical practice. However, despite extensive research highlighting the importance of achieving full remission in minimizing the risk of relapse and recurrence, these shortened questionnaires have not been validated for the task of distinguishing between remission and response. A shortened form of the HAM-D17 with cut-off scores for full remission would offer a useful tool that physicians could readily employ in clinical practice. On the basis of the responses of a sample of 292 patients with major depression who received standard clinical treatment at a tertiary university affiliated hospital (Depression Clinic, Centre for Addiction and Mental Health, Toronto Ont.) we derived a shortened version of the HAM-D. Seven items with the greatest frequency of occurrence and sensitivity to change with treatment were identified and designated as the Toronto HAM-D7. A score of 3 or less on the Toronto HAM-D7 was found to correlate with the 17-item HAM-D definition of full remission (i.e., score of 7 or less).

L'échelle de dépression de Hamilton (HAM-D17) à 17 éléments sert depuis quatre décennies, en recherche clinique, comme «étalon-or» afin d'évaluer la gravité de la dépression et la réponse au traitement. L'utilité clinique de l'échelle HAM-D17 est en partie entravée par le temps nécessaire pour réaliser l'entrevue et par les préoccupations que soulève le manque de fiabilité entre les évaluateurs. Plusieurs groupes ont mis au point des versions abrégées de l'échelle HAM-D17 pour la pratique clinique. En dépit de recherches poussées qui mettent en évidence l'importance de réaliser une rémission complète pour réduire au minimum le risque de rechute et de récidive, ces questionnaires abrégés n'ont pas été validés pour la tâche qui consiste à distinguer la rémission de la réponse. Une version abrégée de l'évaluation HAM-D17 et des résultats limites dans le cas de la rémission complète constitueraient un outil utile que les médecins pourraient facilement employer en pratique clinique. En nous fondant sur les réponses d'un échantillon de 292 patients aux prises avec une dépression majeure qui ont reçu le traitement clinique normalisé à un hôpital de soins tertiaires affilié à une université (Clinique de la dépression, Centre de toxicomanie et de santé mentale, Toronto (Ontario)), nous avons dérivé une version abrégée de l'évaluation HAM-D. Nous avons défini les sept éléments les plus fréquents et les plus sensibles aux changements produits par le traitement et nous avons donné à notre sous-échelle l'appellation «HAM-D7 de Toronto». On a constaté qu'un résultat de 3 ou moins sur l'échelle HAM-D7 de Toronto correspondait à une rémission complète selon la définition HAM-D à 17 éléments (c.-à-d. un résultat de 7 ou moins).

Similar articles

See all similar articles

Cited by 25 articles

See all "Cited by" articles

Publication types

Substances

LinkOut - more resources

Feedback