Pentagastrin-induced release of free fatty acids in healthy volunteers and patients with panic disorder: effect of pretreatment with ethinyl estradiol

J Psychiatry Neurosci. 2003 Mar;28(2):127-33.

Abstract
in En , French

Objective: The primary objective of this study was to assess whether pentagastrin-induced panic symptoms are associated with release of free fatty acids (FFAs) in a manner that could explain the mechanism of correlations observed between serum cholesterol levels and frequency and severity of panic attacks in patients with panic disorder (PD). A secondary objective was to assess whether pretreatment with ethinyl estradiol (EE) attenuates pentagastrin-induced release of FFAs.

Methods: A double-blind, crossover, placebo-controlled study was conducted in which patients with PD and healthy volunteers received 2 injections of pentagastrin, 7-10 days apart, with randomization of the order of pretreatment with placebo and EE.

Results: We found a statistically significant, time-dependent release of FFAs in response to pentagastrin challenge. However, this release of FFAs was not attenuated by pretreatment with EE.

Conclusions: These results support the hypothesis that release of FFAs in association with panic attacks occurs in a manner similar to the stress-induced lipolysis model. This suggests a possible mechanism for the elevated serum cholesterol levels observed in patients with PD. However, the occurrence of a delayed increase in low-density lipoprotein (LDL) cholesterol following induction of a panic attack remains to be tested in studiesincorporating a placebo injection visit and timed measurements of LDL cholesterol.

Objectif: Cette étude visait principalement à déterminer si les symptômes de panique produits par la pentagastrine sont associés à la libération d'acides gras libres (AGL) d'une façon qui pourrait expliquer le mécanisme des liens observés entre les taux de cholestérol sérique et la fréquence et la gravité des crises de panique chez les patients qui ont un trouble panique (TP). L'étude visait aussi à évaluer si un traitement préalable à l'éthinyloestradiol (EE) atténue la libération d'AGL provoquée par la pentagastrine.

Méthodes: On a procédé à une étude contrôlée par placebo, croisée et à double insu au cours de laquelle des patients qui avaient un TP et des bénévoles en bonne santé ont reçu deux injections de pentagastrine séparées par un intervalle de 7 à 10 jours et l'ordre du traitement préalable au placebo et à l'EE a été randomisé.

Résultats: Nous avons constaté une libération chronologique significative sur le plan statistique d'AGL en réponse à la provocation par la pentagastrine. Le traitement préalable à l'EE n'a toutefois pas atténué cette libération d'AGL.

Conclusions: Ces résultats appuient l'hypothèse selon laquelle la libération d'AGL associée aux crises de panique se produit d'une façon qui ressemble aux modèles de lipolyse provoquée par le stress. Ce qui laisse entendre qu'il y a peut-être un mécanisme à l'origine de l'élévation des taux de cholestérol sérique que l'on observe chez les patients qui ont un TP. L'occurrence d'une élévation tardive du taux de cholestérol à lipoprotéines de basse densité (LDL) après la provocation d'une crise de panique reste toutefois à vérifier au moyen d'études comportant une visite pour injection d'un placebo et des mesures chronométrées du cholestérol à LDL.

Publication types

  • Clinical Trial
  • Randomized Controlled Trial

MeSH terms

  • Adult
  • Cross-Over Studies
  • Double-Blind Method
  • Estradiol Congeners / administration & dosage*
  • Ethinyl Estradiol / administration & dosage*
  • Fatty Acids, Nonesterified / biosynthesis
  • Fatty Acids, Nonesterified / metabolism*
  • Gastrointestinal Agents / pharmacology*
  • Humans
  • Male
  • Middle Aged
  • Pentagastrin / pharmacology*
  • Time Factors

Substances

  • Estradiol Congeners
  • Fatty Acids, Nonesterified
  • Gastrointestinal Agents
  • Ethinyl Estradiol
  • Pentagastrin