Mortality attributable to tobacco use in Canada and its regions, 1998

Can J Public Health. Jan-Feb 2004;95(1):38-44. doi: 10.1007/BF03403632.

Abstract

Objectives: The purpose of this report is to calculate 1998 smoking attributable mortality (SAM) and to explore whether SAM estimates have changed from the late 1980s to the late 1990s.

Methods: Using the data from the National Population Health Survey and the Canadian Mortality Database, a modified Smoking-Attributable Mortality, Morbidity and Economic Cost (SAMMEC) method was applied to estimate national and regional smoking-attributable mortality for 1998.

Findings: The results indicate that in 1998, 30,230 men and 17,351 women died as a result of both active and passive smoking, including 96 children under the age of 1. This includes 1,107 Canadians who died from both lung cancer and ischemic heart disease attributable to environmental tobacco smoke. The total of 47,581 deaths represents an increase of 9,224 deaths since 1989, with females accounting for 6,531 of these increased deaths. The increase in female mortality is divided between cancers (2,452), cardiovascular diseases (1,646), and respiratory diseases (2,283). In 1998, the top causes of adult smoking-related deaths were lung cancer (13,951 deaths), ischemic heart disease (9,289 deaths) and chronic airways obstruction (6,457 deaths).

Conclusion: Cigarette smoking remains the number one preventable cause of death in Canada and its impact on the health of Canadians continues to be an unacceptable burden.

Objectifs: Notre étude visait à calculer la mortalité attribuable au tabagisme en 1998 et à déterminer si les estimations de ce type de mortalité ont changé entre la fin des années 1980 et la fin des années 1990.

Méthode: À l’aide des données de l’Enquête nationale sur la santé de la population et de la Base canadienne de données sur la mortalité, nous avons appliqué une version modifiée de la méthode de calcul de la mortalité, de la morbidité et du coût économique liés au tabagisme (SAMMEC) pour estimer le taux national et régional de mortalité attribuable au tabagisme pour 1998.

Constatations: Nos résultats indiquent que le tabagisme actif et passif a entraîné le décès de 30 230 hommes et de 17 351 femmes en 1998, dont 96 enfants de moins de 1 an. Ces chiffres comprennent les 1 107 Canadiens décédés de cancers du poumon et de cardiopathies ischémiques attribuables à la fumée secondaire du tabac. Le bilan total de 47 581 décès indique une progression depuis 1989, avec 9 224 décès de plus, dont 6 531 chez les femmes. La hausse de la mortalité chez les femmes est imputable au cancer (2 452), aux maladies cardiovasculaires (1 646) et aux maladies respiratoires (2 283). En 1998, les principales causes de décès liés au tabagisme à l’âge adulte étaient le cancer du poumon (13 951 décès), les cardiopathies ischémiques (9 289) et l’obstruction chronique des voies respiratoires (6 457).

Conclusion: L’usage de la cigarette demeure la première cause évitable de mortalité au Canada, et ses répercussions sur la santé des Canadiens représentent encore un fardeau inacceptable.

MeSH terms

  • Adult
  • Aged
  • Canada / epidemiology
  • Cause of Death
  • Female
  • Humans
  • Male
  • Middle Aged
  • Prevalence
  • Smoking / mortality*
  • Tobacco Smoke Pollution*

Substances

  • Tobacco Smoke Pollution