The first Canadian indigenous case of bovine spongiform encephalopathy (BSE) has molecular characteristics for prion protein that are similar to those of BSE in the United Kingdom but differ from those of chronic wasting disease in captive elk and deer

Can Vet J. 2004 Oct;45(10):825-30.

Abstract

Brain tissue from a case of bovine spongiform encephalopathy (BSE) from Alberta was subjected to a Western immunoblotting technique to ascertain the molecular profile of any disease-specific, abnormal prion protein, that is, prion protein that is protease-resistant (PrP(res)). This technique can discriminate between isolates from BSE, ovine scrapie, and sheep experimentally infected with BSE. Isolates of brain tissue from the BSE case in Alberta, 3 farmed elk with chronic wasting disease (CWD) from different parts of Saskatchewan, and 1 farmed white-tailed deer with CWD from Edmonton, Alberta, were examined alongside isolates of brain tissue from BSE, ovine scrapie, and sheep experimentally infected with BSE from the United Kingdom (UK). The molecular weights of PrP(res) and the cross reactions to 2 specific monoclonal antibodies (mAbs) were determined for each sample. The BSE isolates from Canada and the UK had very similar PrP(res) molecular weights and reacted with only 1 of the 2 mAbs. The PrP(res) isolated from both elk and white-tailed deer with CWD had a higher molecular weight profile than did the corresponding PrP(res) from the scrapie and BSE isolates. The PrP(res) from CWD cases cross reacted with both mAbs, a property shared with PrP(res) in isolates from scrapie but not with PrP(res) isolates from BSE or sheep experimentally infected with BSE. The results from this study seem to confirm that the PrP(res) isolated from the BSE case in Alberta has similar molecular properties to the PrP(res) isolated from a BSE case in the UK, and that it differs in its molecular and immunological characteristics from the CWD and scrapie cases studied.

Résumé — Le premier cas canadien d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) indigene possède les caractéristiques moléculaires d’une protéine de prion similaire à celle de l’ESB du Royaume-Uni mais différent de celle de la maladie débilitante chronique du wapiti et du cerf en captivité. Des tissus nerveux provenant du cas d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) en Alberta ont été soumis à un test d’immunobuvardage de Western pour établir le profil moléculaire de toute protéine de prion anormale spécifique de la maladie et résistante aux protéases (PrPres).

Cette technique permet de distinguer les isolats d’ESB de ceux de la tremblante du mouton ainsi que ceux de moutons infectés expérimentalement d’ESB.

Des tissus cérébraux du cas d’ESB albertain, de 3 wapitis d’élevage de différentes régions de la Saskatchewan et d’un cerf de Virginie d’Edmonton, Alberta, atteints tous les quatre de maladie débilitante chronique (MDC) ont été examinés en parallèle avec des tissus nerveux de bovins positifs pour l’ESB, de moutons atteints de tremblante et de moutons infectés expérimentalement par l’agent de l’ESB provenant tous du Royaume-Uni (RU).

Les poids moléculaires des PrPres et les réactions croisées envers deux anticorps monoclonaux spécifiques (Acm) ont été déterminés pour chaque échantillon.

Les tissus nerveux de bovins positifs pour l’ESB, qu’ils proviennent du Canada ou du RU avaient des poids moléculaires similaires et ont réagit avec un seul des deux Acm.

Les PrPres isolées des tissus nerveux de wapitis et de cerfs de Virginie positifs pour la MDC avaient des poids moléculaires plus élevés que ceux des PrPres correspondantes dans la Tremblante et l’ESB. La PrPres isolée des cas de MDC montre une réaction croisée avec les deux Acm, une propriété partagée avec la PrPres obtenue à partir de cas de Tremblante mais pas avec la PrPres des cas d’ESB ou celle isolée du tissu nerveux des moutons infectés par l’agent de l’ESB. Les résultats de cette etude semblent confirmer que la PrPres isolée du cas d’ESB de l’Alberta a des propriétés moléculaires semblables à celles de la PrPres isolée de cas d’ESB du RU et qu’elle diffère dans ses caractéristiques moléculaires et immunologiques de celle des cas de MDC et de Tremblante étudiés.

(Traduit par les auteurs)

Publication types

  • Research Support, Non-U.S. Gov't

MeSH terms

  • Animals
  • Blotting, Western / veterinary
  • Canada / epidemiology
  • Cattle
  • Deer
  • Encephalopathy, Bovine Spongiform / epidemiology*
  • Encephalopathy, Bovine Spongiform / etiology*
  • PrPSc Proteins / genetics*
  • Sheep
  • United Kingdom
  • Wasting Disease, Chronic / epidemiology*
  • Wasting Disease, Chronic / etiology*

Substances

  • PrPSc Proteins