Literacy and health research in Canada: where have we been and where should we go?

Can J Public Health. Mar-Apr 2005;96 Suppl 2(Suppl 2):S62-77. doi: 10.1007/BF03403703.

Abstract

This article reviews current literature and research on literacy and health and identifies priorities for research on this topic in Canada. Information sources included documents found through an environmental scan, the Alpha Plus collection and a computer search of recent documents. The information was analyzed using a conceptual framework. The review found that low literacy has direct and indirect impacts on health. Families are at risk due to difficulty reading medication prescriptions, baby formula instructions and health and safety education materials. People with lower levels of literacy tend to live and work in less healthy environments. They have more difficulties obtaining employment and income security. Determinants of literacy include: education, early childhood development, aging, living and working conditions, personal capacity/genetics, gender and culture. Action is needed to improve literacy and health through a combination of health communication, education and training, community development, organizational development, and policy development. There is some evidence that such interventions can have a positive effect on health, particularly when combined with one another. Further program and policy development requires greater evidence and evaluation of existing initiatives, more cost/benefit analyses, more culturally specific studies, and greater attention to current social trends and needs.

L’auteur de l’article fait une revue de la documentation actuelle et de la recherche sur le lien entre l’alphabétisme et la santé et dégage des priorités pour la recherche dans ce domaine au Canada. Parmi les sources d’information, mentionnons des documents repérés grâce à une analyse de l’environnement, la collection Alpha Plus et une recherche informatisée des documents récents. Cette information a ensuite été analysée au moyen d’un cadre conceptuel. Selon la revue, un alphabétisme limité a un impact direct et indirect sur la santé. Les familles sont à risque à cause de la difficulté qu’elles ont à lire les ordonnances médicales, les instructions des aliments pour bébé et le matériel d’éducation sur la santé et la sécurité. Les gens dont le niveau d’alphabétisme est peu élevé ont tendance à vivre et à travailler dans un environnement moins sain; ils ont plus de difficulté à trouver de l’emploi et à assurer la sécurité de leur revenu. Les déterminants de l’alphabétisme sont les suivants: éducation, développement de la petite enfance, vieillissement, conditions de vie et de travail, capacité/génétique individuelles, sexe et culture. Il convient de prendre des mesures afin d’améliorer le niveau d’alphabétisme et de santé par une combinaison d’éléments tels la communication, l’éducation et la formation, le développement communautaire, le développement organisationnel et l’élaboration de politiques. Certaines indications donnent à penser que les interventions de ce type ont un impact positif sur la santé, en particulier si elles sont combinées. L’élaboration de politiques et de programmes requiert une analyse approfondie des initiatives actuelles et davantage d’analyses coûts avantages et d’études qui mettent l’accent sur les différentes communautés culturelles. Un soin accru doit également être accordé aux tendances et aux besoins sociaux actuels.

Publication types

  • Research Support, Non-U.S. Gov't
  • Review

MeSH terms

  • Adolescent
  • Canada
  • Communication*
  • Educational Status*
  • Female
  • Health Priorities
  • Health Promotion / methods*
  • Humans
  • Male
  • Middle Aged
  • Research