Suppression of pain by exposure of acupuncture points to polarized light

Pain Res Manag. Spring 2006;11(1):49-57. doi: 10.1155/2006/784968.

Abstract
in En , French

Background: According to clinical studies, the stimulation of acupuncture points (APs) by a variety of methods (eg, needles, pressure, etc) is an effective method for the treatment of many pain syndromes. However, no experimental proof exists showing that the exposure of APs to low-intensity incoherent polarized (P) light evokes an analgesic affect.

Objectives: The authors' previous work, using mice, shows that the exposure of APs to low-intensity microwaves effectively decreases pain. The purpose of the present study was to determine whether exposure of APs to low-intensity incoherent P light evokes a statistically significant reduction in pain.

Methods: The effects of P light on behavioural responses to acute and tonic pain were tested in mice. The threshold of vocalization during electrical stimulation of the foot (acute pain) was measured before and after exposure of AP E-36 to P light. The duration of licking the formalin-injected foot (tonic pain) was investigated in control mice and mice exposed to P light on APs E-36, V-56 and V-60 or on skin that did not contain analgesic APs.

Results: Exposure of APs to P light evoked a statistically significant increase in pain threshold by 34.2% to 59.1%, and shortened the licking time by 32.3% to 50% in mice. The most effective AP was E-36 in both the painful foot and the normal foot. After 2 min, 6 min and 10 min of P light exposure, analgesia was 7.6%, 30.9% and 50%, respectively. The exposure to P light on skin that did not contain analgesic APs did not evoke significant effect.

Conclusions: The results show the efficacy of pain suppression by exposure of antinociceptive APs to P light.

HISTORIQUE: D’après des études cliniques, la stimulation des points d’acupuncture (PA) par diverses méthodes (p. ex., aiguilles, pression, etc.) représente un mode de traitement efficace de nombreux syndromes de douleur. Cependant, il n’existe aucune preuve expérimentale pour démontrer que l’exposition des PA à une lumière polarisée (P) incohérente de faible intensité évoque un effet analgésique.

OBJECTIFS: Le travail précédent de l’auteur, effectué sur des souris, révèle que l’exposition des PA à des microondes de faible intensité réduit la douleur avec efficacité. La présente étude visait à déterminer si l’exposition des PA à une lumière P incohérente de faible intensité évoque une réduction de la douleur significative d’un point de vue statistique.

MÉTHODOLOGIE: Les effets de la lumière P sur la réponse comportementale à la douleur aiguë et tonique ont fait l’objet d’essais sur des souris. Le seuil de vocalisation pendant la stimulation électrique du pied (douleur aiguë) était mesuré avant et après l’exposition du PA E-36 à la lumière P. La durée du léchage du pied injecté de formaldéhyde (douleur tonique) a été calculée chez des souris témoins et des souris exposées à la lumière P aux PA E-36, V-56 et V-60 ou sur la peau sans PA analgésique.

RÉSULTATS: L’exposition des PA à la lumière P évoquait une augmentation statistiquement significative du seuil de douleur de 34,2 % à 59,1 % et réduisait la durée de léchage de 32,3 % à 50 % chez les souris. Le PA E-36 était le plus efficace, tant sur le pied douloureux que sur le pied normal. Après une exposition à la lumière P de 2 minutes, 6 minutes et 10 minutes, l’analgésie était de 7,6 %, de 30,9 % et de 50 %, respectivement. L’exposition à la douleur P sur la peau qui ne contenait pas de PA analgésiques n’évoquait aucun effet significatif.

CONCLUSIONS: Les résultats démontrent l’efficacité de la suppression de la douleur par l’exposition de PA antinociceptifs à la lumière P.

MeSH terms

  • Acupuncture Points*
  • Animals
  • Behavior, Animal / radiation effects
  • Foot / radiation effects
  • Formaldehyde
  • Male
  • Mice
  • Pain / chemically induced
  • Pain / psychology
  • Pain / radiotherapy*
  • Pain Threshold / radiation effects
  • Phototherapy*
  • Time Factors

Substances

  • Formaldehyde