Comparison of the OxyMask and Venturi mask in the delivery of supplemental oxygen: pilot study in oxygen-dependent patients

Can Respir J. Jul-Aug 2006;13(5):247-52. doi: 10.1155/2006/720320.

Abstract

Background: The OxyMask (Southmedic Inc, Canada) is a new face mask for oxygen delivery that uses a small 'diffuser' to concentrate and direct oxygen toward the mouth and nose. The authors hypothesized that this unique design would enable the OxyMask to deliver oxygen more efficiently than a Venturi mask (Hudson RCI, USA) in patients with chronic hypoxemia.

Methods: Oxygen-dependent patients with chronic, stable respiratory disease were recruited to compare the OxyMask and Venturi mask in a randomized, single-blind, cross-over design. Baseline blood oxygen saturation (SaO2) was established breathing room air, followed in a random order by supplemental oxygen through the OxyMask or Venturi mask. Oxygen delivery was titrated to maintain SaO2 4% to 5% and 8% to 9% above baseline for two separate 30 min periods of stable breathing. Oxygen flow rate, partial pressure of inspired and expired oxygen (PO2) and carbon dioxide (PCO2), minute ventilation, heart rate, nasal and oral breathing, SaO2 and transcutaneous PCO2 were collected continuously. The study was repeated following alterations to the OxyMask design, which improved clearance of carbon dioxide.

Results: Thirteen patients, aged 28 to 79 years, were studied initially using the original OxyMask. Oxygen flow rate was lower, inspired PO2 was higher and expired PO2 was lower while using the OxyMask. Minute ventilation and inspired and expired PCO2 were significantly higher while using the OxyMask, whereas transcutaneous PCO2, heart rate and the ratio of nasal to oral breathing did not change significantly throughout the study. Following modification of the OxyMask, 13 additional patients, aged 18 to 79 years, were studied using the same protocol. The modified OxyMask provided a higher inspired PO2 at a lower flow rate, without evidence of carbon dioxide retention.

Conclusions: Oxygen is delivered safely and more efficiently by the OxyMask than by the Venturi mask in stable oxygen-dependent patients.

HISTORIQUE :: L’OxyMask (Southmedic Inc., Canada) est un nouveau masque facial pour l’administration d’oxygène qui utilise un petit « diffuseur » pour concentrer et diriger l’oxygène vers la bouche et le nez. Selon l’hypothèse des auteurs, cette conception originale permettrait à l’OxyMask d’administrer l’oxygène plus efficacement que le masque Venturi (Hudson RCI, É. U.) chez les patients souffrant d’hypoxémie chronique.

MÉTHODES :: Des patients atteints de maladie respiratoire chronique stable et dépendants de l’oxygénothérapie ont été recrutés afin de comparer l’OxyMask et le masque Venturi dans le cadre d’un protocole randomisé à simple insu avec permutation des groupes. La saturation du sang en oxygène (SaO2) a été établie au départ à l’air ambiant, ensuite de manière aléatoire avec des suppléments d’oxygène administrés au moyen de l’OxyMask ou du masque Venturi. L’administration d’oxygène a été ajustée de manière à maintenir la SaO2 entre 4 et 5 % et 8 et 9 % au-dessus des données de départ pendant deux périodes distinctes de 30 minutes de respiration stable. Le débit d’oxygène, la pression partielle de l’oxygène inspiré et expiré (PO2) et du gaz carbonique (PCO2), la ventilation par minute, la fréquence cardiaque, la respiration nasale et buccale, la SaO2 et la PCO2 transcutané ont été recueillis de manière continue. L’étude a été répétée après des modifications apportées au modèle de l’OxyMask qui ont amélioré l’élimination du CO2.

RÉSULTATS :: Treize patients, âgés de 28 à 79 ans, ont été examinés au départ avec l’OxyMask original. Le débit d’oxygène était plus faible, la PO2 inspirée était plus élevée et la PO2 expirée était plus faible avec l’OxyMask. La ventilation par minute et la PCO2 inspiré et expiré ont été significativement plus élevés avec l’OxyMask, tandis que la PCO2 transcutane, la fréquence cardiaque et le ratio de respiration nasale vs orale n’ont pas changé significativement au cours de l’étude. Après la modification de l’OxyMask, treize autres patients âgés de 18 à 79 ans ont été étudiés au moyen du même protocole. L’OxyMask modifié a donné lieu à une PO2 inspirée plus élevée avec un débit moindre, sans signe de rétention du CO2.

CONCLUSION :: L’oxygène est administré sans danger et plus efficacement avec l’OxyMask qu’avec le masque Venturi chez les patients dépendants de l’oxygénothérapie dont l’état est stable.

Publication types

  • Comparative Study
  • Randomized Controlled Trial

MeSH terms

  • Adolescent
  • Adult
  • Aged
  • Humans
  • Masks*
  • Middle Aged
  • Oxygen Inhalation Therapy / instrumentation*
  • Patient Satisfaction
  • Pilot Projects
  • Respiratory Insufficiency / therapy*