Increased risk of colorectal cancer in ulcerative colitis patients diagnosed after 40 years of age

Can J Gastroenterol. 2007 Jul;21(7):443-6. doi: 10.1155/2007/136406.

Abstract

Background: The association between ulcerative colitis (UC) and colorectal cancer (CRC) is well established. Retrospective data show a 5.4% CRC incidence rate among patients with pancolitis and suggest that cancer surveillance should be provided to patients following eight to 10 years of extensive UC.

Aim: To identify premalignant risk factors for UC patients and to determine whether current recommendations for cancer surveillance need reviewing.

Patients and methods: A retrospective audit was conducted of adult patients with UC who were diagnosed with CRC between 1991 and 2002 in five hospitals in Edmonton, Alberta.

Results: Thirty-one cases of CRC (68% male) were identified. In this group, the mean ages at diagnosis were 44.4 years for UC patients and 60.1 years for CRC patients. For patients in whom the initial data of diagnosis of UC could be determined (n=29), the median duration of UC at the time of CRC diagnosis was 16 years. Patients diagnosed with UC after 40 years of age (n=15, mean age 64 years) progressed more rapidly to CRC than patients diagnosed before 40 years of age (n=14, mean age 23 years). The median durations of UC before development of CRC were 22 years and 10 years, respectively, for patients with a diagnosis of UC before and after 40 years of age (OR 11.5, 95% CI 2.41 to 20.16; P=0.00029). Only four patients (13%) were enrolled in an appropriate cancer-screening program. Nine of these UC patients (29%) who were older than 40 years of age developed CRC before the 10-year point.

Conclusions: In the present study, patients diagnosed with UC after 40 years of age developed CRC more rapidly than those diagnosed before 40 years of age. This finding suggests that patients who are diagnosed with UC after 40 years of age should undergo CRC surveillance earlier than current recommendations.

HISTORIQUE :: L’association entre la colite ulcéreuse (CU) et le cancer colorectal (CCR) est bien établie. Des données rétrospectives indiquent un taux d’incidence de 5,4 % de cas de CCR chez les personnes atteintes d’une pancolite et laissent supposer qu’il faudrait leur fournir la surveillance du cancer lorsqu’elles sont atteintes d’une CU importante depuis huit à dix ans.

OBJECTIF :: Dépister les facteurs de risque prémalins chez les personnes atteintes de CU et déterminer si les recommandations courantes à l’égard de la surveillance du cancer méritent d’être analysées.

PATIENTS ET MÉTHODOLOGIE :: On a mené une vérification rétrospective de patients adultes atteints de CU chez qui un CCR avait été diagnostiqué entre 1991 et 2002 dans cinq hôpitaux d’Edmonton, en Alberta.

RÉSULTATS :: On a repéré 31 cas de CCR (68 % d’hommes). L’âge moyen des personnes de ce groupe au diagnostic était de 44,4 ans pour les patients atteints de CU, et de 60,1 ans pour ceux atteints de CCR. Chez les patients pour qui on pouvait déterminer les données diagnostiques initiales de CU (n=29), la durée médiane de la CU au moment du diagnostic de CCR était de 16 ans. L’état des personnes atteintes d’une CU diagnostiquée après l’âge de 40 ans (n=15 ans, âge moyen de 64 ans) s’est détérioré plus rapidement en CCR que celui des personnes diagnostiquées avant l’âge de 40 ans (n=14, âge moyen de 23 ans). Les durées médianes de CU avant l’apparition du CCR étaient de 22 ans et de dix ans, respectivement, pour les personnes ayant reçu un diagnostic avant et après l’âge de 40 ans (RC 11,5, 95 % IC 2,41 à 20,16; P=0,00029). Seulement quatre personnes (13 %) ont été inscrites à un programme pertinent de dépistage du cancer. Neuf de ces personnes atteintes de CU (29 %) qui avaient plus de 40 ans ont développé un CCR avant le délai de dix ans.

CONCLUSIONS :: Dans la présente étude, les personnes ayant reçu un diagnostic de CU après l’âge de 40 ans ont développé un CCR plus rapidement que celles qui avaient été diagnostiquées avant l’âge de 40 ans. D’après ces observations, les personnes chez qui on diagnostique un CU après l’âge de 40 ans devraient se soumettre à une surveillance du CCR plus rapidement que ce que les recommandations actuelles préconisent.

MeSH terms

  • Adult
  • Age Factors
  • Alberta / epidemiology
  • Colitis, Ulcerative / complications*
  • Colonoscopy / statistics & numerical data*
  • Colorectal Neoplasms / complications
  • Colorectal Neoplasms / diagnosis*
  • Colorectal Neoplasms / epidemiology*
  • Female
  • Humans
  • Male
  • Medical Records
  • Middle Aged
  • Population Surveillance
  • Retrospective Studies
  • Risk Factors