Comparative efficacy of two doses of nebulized colistimethate in the eradication of Pseudomonas aeruginosa in children with cystic fibrosis

Can Respir J. Nov-Dec 2007;14(8):473-9. doi: 10.1155/2007/673976.

Abstract

Background: Cystic fibrosis (CF) affects the respiratory and digestive systems. It evolves toward deterioration of pulmonary function through colonization with Pseudomonas aeruginosa. There is no consensus with respect to its eradication. Nebulized colistimethate is used for eradication treatment, but the optimal dose and duration is yet to be determined.

Objectives: To compare the efficacy of two doses of nebulized colistimethate (30 mg versus 75 mg twice daily) for the eradication of P aeruginosa in children with CF and intermittent colonization.

Methods: A cohort study with both historical (30 mg) and prospective (75 mg) arms was conducted from 1999 to 2003. Medical records were used to collect data.

Results: Eighty-one patients were recruited in the retrospective group, for a total of 111 treatment courses. Twenty patients were recruited in the prospective group, for a total of 20 events. There was no statistically significant difference in the rate of eradication of P aeruginosa at days 28 and 90, neither when comparing the doses of colistimethate nor duration of treatment. There was a statistically significant difference (P=0.004) between days 1 and 90 in all analyzed subgroups (regardless of dose or duration of treatment) for forced vital capacity only. In the group of patients in whom eradication was achieved at day 28 (after receiving a three-week treatment course of colistimethate), 50% of patients developed a new infection 5.75 months later, on average, regardless of the dose administered. In the group of patients who achieved eradication at day 90 (after receiving a 15-week treatment course of colistimethate), 50% of the 14 patients developed a new infection after an average period of 7.3 months (P=0.28).

Conclusions: There is no difference in the efficacy between a 30 mg dose and a 75 mg dose of colistimethate for P aeruginosa eradication in children with CF and intermittent colonization.

CONTEXTE :: La mucoviscidose touche les appareils digestif et respiratoire. La maladie évolue vers une détérioration du fonctionnement pulmonaire en raison d’une colonisation des tissus par Pseudomonas aeruginosa, et le traitement suppressif ne fait pas consensus. On utilise déjà le colistiméthate en aérosol à cette fin, mais il reste encore à en déterminer la dose et la durée optimales.

BUT :: L’étude avait pour but de comparer l’efficacité de deux doses de colistiméthate en aérosol (30 mg contre 75 mg, deux fois par jour) en vue de la suppression de P. aeruginosa chez des enfants atteints de mucoviscidose et sujets à une colonisation épisodique.

MÉTHODE :: Une étude de cohortes, comportant à la fois un volet historique (30 mg) et un volet prospectif (75 mg), a été menée de 1999 à 2003. La collecte de données s’est faite à partir de l’examen de dossiers médicaux.

RÉSULTATS :: Quatre-vingt-onze patients ont été retenus dans le groupe rétrospectif, pour un total de 111 cures, et vingt patients ont été sélectionnés dans le groupe prospectif, pour un total de 20 événements. Aucun écart statistiquement significatif n’a été relevé en ce qui concerne le taux de suppression de P. aeruginosa au bout de 28 jours et de 90 jours, quelles que soient la dose de colistiméthate ou la durée du traitement. Cependant, il est ressorti un écart statistiquement significatif (P=0,004) entre la 1re journée et la 90e journée dans tous les sous-groupes analysés (peu importe la dose de médicament ou la durée du traitement) pour ce qui est de la capacité vitale forcée seulement. Dans le groupe de patients chez qui il y avait eu suppression de la bactérie au bout de 28 jours (après 3 semaines de traitement par le colistiméthate), une nouvelle infection est apparue chez 50 % des patients au bout de 5,75 mois en moyenne, indépendamment de la dose administrée; dans le groupe de patients chez qui il y avait eu suppression de la bactérie au bout de 90 jours (après 15 semaines de traitement par le colistiméthate), une nouvelle infection est apparue chez 50 % des patients concernés (14) au bout de 7,3 mois en moyenne (P=0,28).

CONCLUSION :: Il n’y a aucune différence d’efficacité entre la dose de 30 mg et de 75 mg de colistiméthate en vue de la suppression de P. aeruginosa chez des enfants atteints de mucoviscidose et sujets à une colonisation épisodique.

Publication types

  • Clinical Trial
  • Comparative Study
  • Research Support, Non-U.S. Gov't

MeSH terms

  • Adolescent
  • Carrier State / drug therapy*
  • Child
  • Child, Preschool
  • Colistin / administration & dosage
  • Colistin / analogs & derivatives*
  • Cystic Fibrosis / complications
  • Cystic Fibrosis / microbiology*
  • Dose-Response Relationship, Drug
  • Humans
  • Infant
  • Kaplan-Meier Estimate
  • Nebulizers and Vaporizers
  • Prospective Studies
  • Pseudomonas Infections / drug therapy*
  • Pseudomonas aeruginosa / drug effects
  • Respiratory Function Tests
  • Retrospective Studies
  • Secondary Prevention

Substances

  • colistinmethanesulfonic acid
  • Colistin