Prevalence of Actinobacillus pleuropneumoniae, Actinobacillus suis, Haemophilus parasuis, Pasteurella multocida, and Streptococcus suis in representative Ontario swine herds

Can J Vet Res. 2008 Apr;72(3):242-8.

Abstract

Tonsillar and nasal swabs were collected from weanling pigs in 50 representative Ontario swine herds and tested for the presence of 5 important bacterial upper respiratory tract pathogens. All but 1 herd (2%) tested positive for Streptococcus suis by polymerase chain reaction (PCR); 48% of herds were S. suis serovar 2, 1/2 positive. In all but 2 herds there was evidence of Haemophilus parasuis infection. In contrast, toxigenic strains of Pasteurella multocida were detected by a P. multocida--enzyme-linked immunosorbant assay (PMT-ELISA) in only one herd. Seventy-eight percent of the herds were diagnosed positive for Actinobacillus pleuropneumoniae by apxIV PCR. Sera from finishing pigs on the same farms were also collected and tested by ELISA for the presence of A. pleuropneumoniae antibodies. Seventy percent of the herds tested had evidence of antibodies to A. pleuropneumoniae including serovars 1-9-11 (2%), 2 (4%), 3-6-8-15 (15%), 5 (6%), 4-7 (26%), and 12 (17%). This likely represents a shift from previous years when infection with A. pleuropneumoniae serovars 1, 5, and 7 predominated. At least 16% and possibly as many as 94% of the herds tested were Actinobacillus suis positive; only 3 of the 50 herds were both A. pleuropneumoniae and A. suis negative as judged by the absence of a positive PCR test for apxII. Taken together, these data suggest that over the past 10 years, there has been a shift in the presence of pathogenic bacteria carried by healthy Ontario swine with the virtual elimination of toxigenic strains of P. multocida and a move to less virulent A. pleuropneumoniae serovars. As well, there appears to be an increase in prevalence of S. suis serovar 2, 1/2, but this may be a reflection of the use of a more sensitive detection method.

Des écouvillons nasaux et des amygdales ont été prélevés chez des porcs sevrés dans 50 troupeaux ontariens représentatifs et éprouvés pour la présence de 5 agents pathogènes bactériens importants du tractus respiratoire supérieur. Tous les troupeaux sauf un (2 %) se sont avérés positifs par réaction d’amplification en chaîne par la polymérase (PCR) pour la présence de Streptococcus suis; 48 % des troupeaux étaient positifs pour S. suis sérovars 2, 1/2. Il y avait des évidences d’infection par Haemophilus parasuis dans tous les troupeaux sauf 2. Par contre, des souches toxinogéniques de Pasteurella multocida, détectées au moyen d’une épreuve immunoenzymatique (PMT-ELISA), n’ont été mises en évidence que dans un seul troupeau. Quatre-vingts pourcents des troupeaux ont été déclarés positifs pour la présence d’ Actinobacillus pleuropneumoniae par PCR détectant apxIV. Des échantillons de sérum provenant de porcs en finition sur la même ferme ont été prélevés et testés par ELISA pour la présence d’anticorps envers A. pleuropneumoniae. Soixante-dix pourcents des troupeaux avaient des animaux positifs pour la présence d’anticorps envers A. pleuropneumoniae incluant les sérovars 1–9–11 (2 %), 2 (4 %), 3–6–8–15(15 %), 5 (6 %), 4–7 (26 %) et 12 (17 %). Ceci représente un changement par rapport aux années précédentes alors que les infections par les sérovars 1,5 et 7 d’ A. pleuropneumoniae prédominaient. Au moins 16 % et possiblement jusqu’à 94 % des troupeaux éprouvés étaient positifs pour Actinobacillus suis; seulement 3 des 50 troupeaux étaient négatifs pour la présence d’ A. pleuropneumoniaeet A. suis, à en juger par l’absence d’un test positif par PCR pour apxII. Pris dans son ensemble, ces résultats suggèrent qu’au cours des 10 dernières années, il y a eu un changement dans la présence des bactéries pathogènes portées par les porcs ontariens en santé, avec une élimination presque totale des souches toxinogéniques de P. multocida et un mouvement vers des sérovars moins virulents d’A. pleuropneumoniae. Également, il semble y avoir une augmentation de la prévalence de S. suis sérovars 2, 1/2, mais ceci pourrait être un reflet de l’utilisation de méthode de détection plus sensible.

(Traduit par Docteur Serge Messier)

Publication types

  • Research Support, Non-U.S. Gov't

MeSH terms

  • Actinobacillus Infections / epidemiology
  • Actinobacillus Infections / veterinary
  • Actinobacillus pleuropneumoniae / immunology
  • Actinobacillus pleuropneumoniae / isolation & purification*
  • Actinobacillus suis / immunology
  • Actinobacillus suis / isolation & purification*
  • Animals
  • Antibodies, Bacterial / blood
  • Enzyme-Linked Immunosorbent Assay / veterinary
  • Female
  • Haemophilus Infections / epidemiology
  • Haemophilus Infections / veterinary
  • Haemophilus paragallinarum / immunology
  • Haemophilus paragallinarum / isolation & purification*
  • Male
  • Nasal Cavity / microbiology
  • Ontario / epidemiology
  • Palatine Tonsil / microbiology
  • Pasteurella Infections / epidemiology
  • Pasteurella Infections / veterinary
  • Pasteurella multocida / immunology
  • Pasteurella multocida / isolation & purification*
  • Polymerase Chain Reaction / veterinary
  • Prevalence
  • Sensitivity and Specificity
  • Streptococcal Infections / epidemiology
  • Streptococcal Infections / veterinary
  • Streptococcus suis / immunology
  • Streptococcus suis / isolation & purification*
  • Swine
  • Swine Diseases / epidemiology
  • Swine Diseases / microbiology*

Substances

  • Antibodies, Bacterial