Prevalence of Cardiometabolic Risk Factors by Weight Status in a Population-Based Sample of Quebec Children and Adolescents

Can J Cardiol. 2008 Jul;24(7):575-83. doi: 10.1016/s0828-282x(08)70639-1.

Abstract

Background: There are few data on the prevalence of cardiometabolic risk factors in population-based samples of overweight and obese youth.

Objectives: To compare the prevalence of individual and multiple cardiometabolic risk factors across body mass index (BMI) categories in a population-based sample of youth.

Methods: In 1999, a school-based survey of a provincially representative sample of youth nine, 13 and 16 years of age was conducted in Quebec (1778 boys, 1835 girls). Overweight was defined as BMI in the 85th percentile or higher and lower than the 95th percentile of the Centers for Disease Control and Prevention 2000 growth charts, and obesity was defined as BMI in the 95th percentile or higher. Levels of total cholesterol, low-density lipoprotein cholesterol, apolipoprotein B, high-density lipoprotein cholesterol, triglycerides, insulin, glucose, C-reactive protein and systolic blood pressure were categorized as desirable, borderline or unfavourable.

Results: The proportions of overweight and obese participants were 14% and 10% in boys, and 14% and 7% in girls, respectively. With the exception of total cholesterol and low-density lipoprotein cholesterol in girls, and glucose in both sexes, the prevalence of all investigated risk factors (borderline or unfavourable) was significantly higher among overweight and obese participants. Almost one-third of obese participants had unfavourable levels of at least two of seven risk factors (apolipoprotein B, high-density lipoprotein cholesterol, triglycerides, insulin, glucose, C-reactive protein and systolic blood pressure) compared with 3% of normal weight participants (adjusted OR 15 and 18 in boys and girls, respectively). Thirty-four per cent of obese youth did not have unfavourable levels of any risk factor.

Conclusion: There is marked heterogeneity in the association between excess weight and cardiometabolic risk factors. Nonetheless, the present study highlights a high prevalence of multiple risk factors in a population-based sample of overweight and obese youth.

HISTORIQUE :: On possède peu de données sur la prévalence des facteurs de risque cardiométaboliques dans des échantillons démographiques de jeunes qui sont obèses ou font de l’embonpoint.

OBJECTIFS :: Comparer la prévalence des facteurs de risque cardiométaboliques individuels et multiples selon les catégories d’indice de masse corporelle (IMC) d’un échantillon démographique de jeunes.

MÉTHODOLOGIE :: En 1999, une enquête en milieu scolaire auprès d’un échantillon de jeunes de neuf, 13 et 16 ans représentatifs de la province a été menée au Québec (1 778 garçons, 1 835 filles). L’embonpoint y était défini comme un IMC situé entre le 85e et le 95e percentile des courbes de croissance 2000 des Centers for Disease Control and Prevention, et l’obésité, comme un IMC situé au moins dans le 95e percentile. Les taux de cholestérol total, de cholestérol à lipoprotéines de basse densité, d’apolipoprotéines B, de cholestérol à lipoprotéines de haute densité, de triglycérides, d’insuline, de glucose, de protéine C-réactive et de tension artérielle systolique étaient classés comme désirables, limite ou défavorables.

RÉSULTATS :: Les proportions de participants qui faisaient de l’embonpoint ou étaient obèses s’élevaient à 14 % et 10 % chez les garçons et à 14 % et 7 % chez les filles, respectivement. À l’exception du cholestérol total et du cholestérol à lipoprotéines de basse densité chez les filles et du glucose chez les deux sexes, la prévalence de tous les facteurs de risque explorés (limite ou défavorables) était considérablement plus élevée chez les participants qui faisaient de l’embonpoint ou étaient obèses. Près du tiers des participants obèses présentaient des taux défavorables d’au moins deux des sept facteurs de risque (apolipoprotéine B, cholestérol à lipoprotéine de haute densité, triglycérides, insuline, glucose, protéine C-réactive et tension artérielle systolique) par rapport à 3 % des participants de poids normal (RR rajusté de 15 et 18 chez les garçons et les filles, respectivement). Trente-quatre pour cent des jeunes obèses ne présentaient aucun taux de facteur de risque défavorable.

CONCLUSION :: On constate une hétérogénéité marquée dans l’association entre l’excès de poids et les facteurs de risque cardiométaboliques. Néanmoins, la présente étude met en lumière la prévalence des facteurs de risque multiples dans un échantillon démographique qui fait de l’embonpoint ou est obèse.

Publication types

  • Comparative Study

MeSH terms

  • Adolescent
  • Apolipoproteins B / blood
  • Blood Glucose / metabolism
  • Body Mass Index*
  • Body Weight*
  • C-Reactive Protein / metabolism
  • Cardiovascular Diseases / blood
  • Cardiovascular Diseases / epidemiology*
  • Cardiovascular Diseases / etiology
  • Child
  • Cholesterol, HDL / blood
  • Female
  • Humans
  • Insulin / blood
  • Lipoproteins, LDL / blood
  • Male
  • Obesity / blood
  • Obesity / complications
  • Obesity / epidemiology*
  • Overweight / blood
  • Overweight / complications
  • Overweight / epidemiology*
  • Population Surveillance*
  • Prevalence
  • Quebec / epidemiology
  • Retrospective Studies
  • Risk Factors
  • Sex Factors
  • Triglycerides / blood

Substances

  • Apolipoproteins B
  • Blood Glucose
  • Cholesterol, HDL
  • Insulin
  • Lipoproteins, LDL
  • Triglycerides
  • C-Reactive Protein