Fatal dog attacks in Canada, 1990-2007

Can Vet J. 2008 Jun;49(6):577-81.

Abstract

In Canada, public debates on dog attacks are dominated by studies from the United States. An electronic search of media reports in the Canadian Newsstand database, for the years 1990 to 2007, identified 28 fatalities from dog-bite injuries. Predominant factors in this case series were owned, known dogs; residential location; children's unsupervised access to area with dogs; and rural/remote areas, including aboriginal reserves in the prairies. A higher proportion of sled dogs and, possibly, mixed-breed dogs in Canada than in the United States caused fatalities, as did multiple dogs rather than single dogs. Free-roaming dog packs, reported only from rural communities, caused most on-reserve fatalities. Future studies are needed to assess if this rural/urban divide is observed in nonfatal attacks and if the breeds that bite in Canada are different from the breeds that killed. Breed representation in this paper and, perhaps, multiple-dog overrepresentation should be understood in the context of the overall Canadian dog population.

Attaques mortelles de chiens au Canada, 1990–2007. Au Canada, le débat public sur les attaques de chiens est dominé par les études en provenance des États-Unis. Une recherche électronique des articles parus dans les médias a été réalisée à partir de la base de données du Canadian Newstand pour les années 1990–2007 et a identifié 28 cas mortels reliés à des morsures de chien. Les facteurs prédominants associés à cette série de cas étaient reliés à des chiens connus ayant un propriétaire, à une localisation résidentielle, à des enfants ayant un accès non surveillés à un endroit où se trouvaient des chiens et à des localisations rurales ou éloignées dont les réserves autochtones des prairies. Une plus forte proportion de chiens de traîneaux et possiblement de chiens de races croisées étaient impliqués dans les cas mortels recensés au Canada par rapport à ceux recensés aux États-Unis et les attaques par plusieurs chiens plutôt que par un seul étaient davantage associés aux cas mortels. Des meutes de chiens en liberté, observées uniquement dans les communautés rurales, ont été responsables de la majorité des attaques mortelles sur les réserves. D’autres études semblent nécessaires pour vérifier si cette division rurale/urbaine est observée dans les attaques non mortelles et si au Canada les races qui mordent sont différentes des races qui tuent. La représentation des races dans cet article et peutêtre la surreprésentation des groupes de chiens doivent être comprises dans le contexte de la population globale de chiens au Canada. (Traduit par Docteur André Blouin)

MeSH terms

  • Adolescent
  • Adult
  • Age Distribution
  • Aggression
  • Animals
  • Bites and Stings / epidemiology*
  • Bites and Stings / mortality*
  • Breeding*
  • Canada / epidemiology
  • Child
  • Child, Preschool
  • Dogs
  • Female
  • Humans
  • Infant
  • Infant, Newborn
  • Male
  • Middle Aged
  • Population Surveillance
  • Restraint, Physical / veterinary*
  • Risk Factors
  • Rural Population
  • Seasons
  • United States / epidemiology
  • Urban Population