Day of discharge and hospital readmission rates within 30 days in children: A population-based study

Paediatr Child Health. 2006 Sep;11(7):409-12. doi: 10.1093/pch/11.7.409.

Abstract

Background: Adults discharged from hospital on a Friday are more likely to be readmitted within 30 days than are adults discharged midweek. No study has examined readmission rates for children by day of discharge.

Objective: To determine the risk of readmission within 30 days by day of discharge in the paediatric population.

Methods: The Canadian Institute for Health Information provided data on children 29 days to 18 years of age who were discharged from hospitals in Ontario between January 1996 and December 2000. Two groups of children (those who were readmitted within 30 days and those who were not) were compared on demographic and clinical characteristics. Multivariable modelling was used to account for potential confounding variables: age, sex, length of hospital stay, number of diagnoses, in-hospital operative procedure, in-hospital complication and hospital admission in the previous six months.

Results: A total of 506,035 hospitalizations (involving 334,959 children) occurred over the study period. Of these children, 3.4% were readmitted within 30 days of discharge. In total, 3.6% of children discharged on a Friday were readmitted within 30 days compared with 3.3% of children discharged on a Wednesday. After adjusting for patient and hospital factors, Friday discharge was not associated with readmission within 30 days (adjusted RR 1.07, 95% CI 0.99 to 1.15). More significant predictors of readmission included number of diagnoses, in-hospital complications and hospital admission in the six months previous to the index admission date.

Conclusion: Risk of readmission within 30 days is not significantly increased for children discharged on a Friday compared with children discharged midweek. Significant risk factors for hospital readmission are patient complexity and disease severity.

HISTORIQUE: Les adultes qui reçoivent leur congé de l’hôpital un vendredi sont plus susceptibles d’être réhospitalisés dans les 30 jours que ceux qui obtiennent leur congé en milieu de semaine. Aucune étude n’a traité des taux de réhospitalisation des enfants selon leur jour de congé.

OBJECTIF: Déterminer le risque de réhospitalisation dans les 30 jours d’après le jour de congé au sein de la population pédiatrique.

MÉTHODOLOGIE: L’Institut canadien d’information sur la santé a fourni des données sur des enfants de 29 jours à 18 ans qui avaient obtenu leur congé d’hôpitaux ontariens entre janvier 1996 et décembre 2000. Deux groupes d’enfants (ceux qui avaient été réhospitalisés dans un délai de 30 jours et ceux qui ne l’avaient pas été) ont été comparés selon des caractéristiques démographiques et cliniques. La modélisation multivariable a permis de tenir compte des variables confusionnelles potentielles : l’âge, le sexe, la durée d’hospitalisation, le nombre de diagnostics, les interventions opératoires et les complications en milieu hospitalier, ainsi que les hospitalisations au cours des six mois précédents.

RÉSULTATS: Un total de 506 035 hospitalisations (de 334 959 enfants) a été enregistré pendant la période de l’étude. De ce nombre, 3,4 % d’enfants ont été réhospitalisés dans les 30 jours suivant leur congé. Au total, 3,6 % des enfants ayant obtenu un congé un vendredi ont été réhospitalisés dans les 30 jours suivant leur congé, par rapport à 3,3 % de ceux l’ayant obtenu un mercredi. Après rajustement compte tenu des facteurs reliés au patient et à l’hôpital, les congés du vendredi ne s’associaient pas à une réhospitalisation dans un délai de 30 jours (RR rajusté 1,07, 95 % IC 0,99 à 1,15). Les principaux prédicteurs de réhospitalisation sont le nombre de diagnostics, les complications en milieu hospitalier et les hospitalisations dans les six mois précédant la date d’admission à l’étude.

CONCLUSION: Le risque de réhospitalisation dans les 30 jours n’augmente pas de manière significative lorsque les enfants obtiennent leur congé un vendredi plutôt qu’en milieu de semaine. Les principaux facteurs de risque de réhospitalisation sont la complexité du cas et la gravité de la maladie.

Keywords: Hospital; Paediatric; Patient discharge; Patient readmission; Risk factors.