Montelukast as add-on therapy to inhaled corticosteroids in the management of asthma (the SAS trial)

Can Respir J. 2009 May-Jun;16 Suppl A(Suppl A):5A-14A. doi: 10.1155/2009/593753.
[Article in English, French]

Abstract

Aim: To evaluate the effectiveness of montelukast as add-on therapy for asthmatic patients who remain uncontrolled with low, moderate or high doses of inhaled corticosteroid monotherapy.

Design: An eight-week, multicentre, open-label, observational study.

Results: Of 320 patients enrolled, 288 (90.0%) completed the study. Of patients who had uncontrolled asthma symptoms (Canadian Asthma Consensus Guidelines Update, 2003) but were controlled according to the Asthma Control Questionnaire (ACQ score of less than 1.5), 93.9% maintained asthma control at week 8. Of patients with uncontrolled asthma at baseline for both definitions, 63.5% achieved asthma control by week 8. The mean +/- SD ACQ score decreased from 1.13+/-0.28 to 0.57+/-0.50 (P<0.001) for controlled patients at baseline and from 2.38+/-0.73 to 1.03+/-0.80 (P<0.001) for patients who were uncontrolled at baseline, each representing a clinically significant improvement.

Conclusion: Montelukast add-on therapy is an effective alternative to inhaled corticosteroid monotherapy.

OBJECTIF :: Évaluer l’efficacité du montélukast comme traitement d’appoint chez les patients asthmatiques dont la maladie ne peut être maîtrisée au moyen d’une monothérapie par un corticostéroïde en inhalation administré à faible dose, à dose modérée ou à dose élevée.

PROTOCOLE D’ÉTUDE :: Étude d’observation multicentrique de 8 semaines menée au su.

RÉSULTATS :: Sur les 320 patients ayant pris part à l’étude, 288 (90,0 %) l’ont terminée. Parmi les patients dont les symptômes de l’asthme n’étaient pas maîtrisés (d’après la mise à jour des lignes directrices de la Conférence canadienne de consensus sur l’asthme, 2003), mais qui l’étaient selon le Questionnaire sur la maîtrise de l’asthme (indice QMA inférieur à 1,5), 93,9 % présentaient une maîtrise de l’asthme à la 8e semaine. Sur l’ensemble des patients dont l’asthme n’était pas maîtrisé au début de l’étude d’après les 2 définitions, 63,5 % ont présenté une maîtrise de la maladie à la 8e semaine. L’indice QMA moyen ± écart type (É.T.) est passé de 1,13 ± 0,28 à 0,57 ± 0,50 (p < 0,001) chez les patients dont l’asthme était maîtrisé au départ et de 2,38 ± 0,73 à 1,03 ± 0,80 (p < 0,001) chez les patients dont l’asthme n’était pas maîtrisé au départ; ces améliorations étaient toutes deux significatives sur le plan statistique.

CONCLUSION :: Le traitement d’appoint par le montélukast est une option de rechange efficace à la monothérapie par un corticostéroïde en inhalation.

Trial registration: ClinicalTrials.gov NCT00755794.

Publication types

  • Comparative Study
  • Multicenter Study
  • Randomized Controlled Trial
  • Research Support, Non-U.S. Gov't

MeSH terms

  • Acetates / administration & dosage*
  • Administration, Inhalation
  • Adult
  • Anti-Asthmatic Agents / administration & dosage*
  • Asthma / drug therapy*
  • Cyclopropanes
  • Dose-Response Relationship, Drug
  • Drug Therapy, Combination
  • Female
  • Follow-Up Studies
  • Glucocorticoids / administration & dosage*
  • Humans
  • Male
  • Middle Aged
  • Prospective Studies
  • Quinolines / administration & dosage*
  • Sulfides
  • Surveys and Questionnaires
  • Time Factors
  • Treatment Outcome

Substances

  • Acetates
  • Anti-Asthmatic Agents
  • Cyclopropanes
  • Glucocorticoids
  • Quinolines
  • Sulfides
  • montelukast

Associated data

  • ClinicalTrials.gov/NCT00755794