Demographic survey of veterinarians employed in western Canada

Can Vet J. 2009 Jun;50(6):621-9.

Abstract

The objective of this study was to generate demographic data on veterinarians working in western Canada. A sample of 551 veterinarians was randomly selected from a population of 2474 veterinarians employed in western Canada, 425 (77.1%) of whom responded to the survey. The respondents were evenly split between males (53.1%) and females (46.9%). More than half (58.0%) of the private practitioners practised exclusively on companion animals (small animals and horses), while 2.9% devoted 100% of their time to food animals. There were 351 respondents who had had > or = 2 employers since graduation; 80% of those who had begun their careers in companion animal (CA) practice had remained in this type of practice, while 54.3% of those who had begun their careers in mixed animal practice had switched to CA practice. Analyses of wage and workload data from 85 full-time veterinary employees showed that CA practitioners worked the fewest hours/week (47.0), had the least number of evenings on-call/month (3.7), and earned the highest hourly wage (35.79 dollars) as compared with non-CA practitioners.

Sondage démographique auprès des vétérinaires salariés dans l’Ouest canadien. L’objectif de cette étude était de produire des données démographiques sur les vétérinaires travaillant dans l’Ouest canadien. Un échantillon de 551 vétérinaires a été choisi au hasard parmi une population de 2474 vétérinaires salariés de l’Ouest canadien, et 425 (77,1 %) ont répondu au sondage. Les répondants étaient également répartis entre les hommes (53,1 %) et les femmes (46,9 %). Plus de la moitié (58,0 %) des praticiens privés exerçaient exclusivement auprès des animaux de compagnie (petits animaux et chevaux), tandis que 2,9 % consacraient 100 % de leur temps aux animaux destinés à l’alimentation. Il y avait 351 répondants qui avaient eu ≥ 2 employeurs depuis l’obtention du diplôme; 80 % de ceux qui avaient commencé leur carrière en pratique pour animaux de compagnie étaient demeurés dans ce type de pratique, tandis que 54,3 % de ceux qui avaient commencé leur carrière en pratique mixte étaient passés à la pratique des animaux de compagnie. L’analyse des salaires et des données sur la charge de travail provenant des 85 vétérinaires à temps plein a montré que les praticiens pour animaux de compagnie travaillaient le moins d’heures par semaine (47,0), avaient le moins de soirées de garde par mois (3,7) et gagnaient le salaire horaire le plus élevé (35,79 $) comparativement aux praticiens ne travaillant pas auprès des petits animaux.

(Traduit par Isabelle Vallières)

Publication types

  • Research Support, Non-U.S. Gov't
  • Comment

MeSH terms

  • Adult
  • Age Distribution
  • Aged
  • Animals
  • Animals, Domestic
  • Canada
  • Career Choice
  • Demography
  • Employment / statistics & numerical data*
  • Female
  • Food Supply / standards
  • Humans
  • Male
  • Middle Aged
  • Salaries and Fringe Benefits / statistics & numerical data*
  • Sex Distribution
  • Veterinarians / psychology
  • Veterinarians / statistics & numerical data*
  • Veterinary Medicine*
  • Workforce
  • Workload / statistics & numerical data*