Characteristics of subjects self-reporting arthritis in a population health survey: distinguishing between types of arthritis

Can J Public Health. Nov-Dec 2009;100(6):467-71. doi: 10.1007/BF03404346.

Abstract

Objectives: Arthritis is a broad term covering disparate diseases with varying prognoses. Epidemiological surveys are important tools for arthritis research, but they either fail to specify arthritis subtypes or they provide self-reported arthritis data that are potentially misclassified. This limits their use for research about arthritis subgroups. This study describes and compares characteristics of subjects self-reporting subtypes of arthritis in a Canadian epidemiological survey. We also consider the feasibility of developing methods for distinguishing subtypes of arthritis in such population surveys.

Methods: Using data from 119,904 adult participants in the Canadian Community Health Survey (CCHS) cycle 3.1, we identified those self-reporting one of four subtypes of arthritis and compared the four groups with regard to socio-demographic status, lifestyle and health characteristics, medication use, health care utilization and functional outcomes. Cross-tabulations of weighted prevalence were estimated and tested for statistical significance using the chi-square test.

Results: Descriptive results showed very few distinguishing characteristics across self-reported arthritis subtypes on 34 investigated variables. Participants with osteoarthritis were more likely to be older and female than other groups. Statistical testing showed no difference between rheumatoid arthritis, osteoarthritis and "other" type of arthritis for physical activity level, health conditions, medication use, health care utilization and functional limitations.

Discussion: Characteristics of subjects who self-report different types of arthritis in a typical population health survey (CCHS) are not sufficiently dissimilar to justify valid data analyses and interpretation by arthritis subgroup. Future studies might focus on identifying and implementing supplemental questionnaire items in epidemiological population surveys.

Objectifs: L’arthrite est un terme large qui englobe différentes maladies ayant des pronostics variés. Les enquêtes épidémiologiques sont des outils importants pour la recherche sur l’arthrite. Toutefois, ces enquêtes ne permettent pas distinguer les sous-types d’arthrite. Ce problème limite l’utilisation des enquêtes populationnelles pour la recherche sur des soustypes d’arthrite. Notre étude vise à décrire et à comparer les différentes caractéristiques des sujets ayant déclaré différents sous-types d’arthrite dans l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC), dans le but de développer une méthode permettant de distinguer les soustypes d’arthrite dans les enquêtes populationelles.

Méthodes: Nous avons analysé les données de 119 904 adultes ayant participé à l’ESCC (cycle 3.1). Les sujets ayant auto-rapportés un de quatre sous-types d’arthrite ont été comparés relativement à leur statut sociodémographique, leur style de vie, leur état de santé, leur utilisation de médicaments, leur utilisation du système de santé et leur statut fonctionnel. La construction de tableaux croisés des fréquences pondérées a permis d’estimer la signification statistique des associations à l’aide du chi-carré.

Résultats: Les résultats descriptifs ont démontré que les sous-groupes de l’arthrite se distinguaient très peu relativement aux 34 variables à l’étude. Les participants ayant auto-déclaré un diagnostic d’arthrose étaient en moyenne plus âgés et plus fréquemment des femmes par rapport aux autres sous-groupes d’arthrite. Il n’y avait aucune différence statistiquement significative entre les catégories arthrite rhumatoïde, arthrose et autre type d’arthrite, en ce qui concerne le niveau d’activité physique, l’état de santé, l’usage de médicaments, l’utilisation du système de santé et les limitations fonctionnelles des individus.

Discussion: Les caractéristiques des sujets auto-rapportant différents types d’arthrite lors d’une enquête typique sur la santé populationnelle (ESCC) ne sont pas suffisamment différentes pour justifier l’analyse valide et l’interprétation des données selon le sous-groupe d’arthrite. Les études à venir devront mettre l’accent sur l’identification et la validation de questions supplémentaires afin de distinguer les plus importants sousgroupes d’arthrite dans les enquêtes épidémiologiques de la population.

MeSH terms

  • Aged
  • Arthritis / classification*
  • Arthritis / physiopathology
  • Canada
  • Female
  • Health Surveys*
  • Humans
  • Male
  • Middle Aged