High HIV-TB co-infection rates in marginalized populations: evidence from Alberta in support of screening TB patients for HIV

Can J Public Health. May-Jun 2010;101(3):202-4. doi: 10.1007/BF03404374.

Abstract

Heretofore we have not seen strong evidence of synergy between HIV and tuberculosis (TB) in Canada. This may simply reflect a lack of concurrent surveillance for the two diseases. To date, the goal of universal HIV testing of TB patients (> 80% tested) in Canada has not been achieved, despite the existence of two national advisories recommending universal HIV testing of TB patients. In response to these advisories, we recently undertook to demonstrate the feasibility of using an 'opt-out' approach to achieve universal HIV testing of TB patients in Alberta--see the Canadian Journal of Public Health 2009;100(2):116-20. In the present commentary, we add two more years of data (2007-2008) to our earlier report and demonstrate for the first time that HIV co-infection is significantly greater in middle-aged (35-64 years) compared to young adult (15-34 years) TB patients and in Aboriginal and sub-Saharan African, compared to Canadian-born non-Aboriginal and foreign-born 'other' TB patients. Our findings underscore the need for universal concurrent testing as well as greater interaction between TB and HIV programs.

Nous n’avons pas eu jusqu’à maintenant de preuves solides de l’existence d’une synergie entre le VIH et la tuberculose au Canada. Cela pourrait simplement s’expliquer par l’absence d’une surveillance parallèle des deux maladies. On n’a pas encore atteint au Canada l’objectif du dépistage universel du VIH chez les patients atteints de tuberculose (>80 % de sujets dépistés), malgré deux avis nationaux recommandant le dépistage universel du VIH chez les patients tuberculeux. En réponse à ces avis, nous avons décidé dernièrement de démontrer la faisabilité d’une „ approche d’abstention ” pour obtenir le dépistage universel du VIH chez les patients atteints de tuberculose en Alberta - voir notre article dans la RCSP, vol. 100, no 2 (2009), p. 116–120. Dans le présent commentaire, nous ajoutons deux autres années de données (2007–2008) à notre rapport antérieur et nous démontrons pour la première fois que la co-infection par le VIH est significativement plus élevée chez les patients tuberculeux d’âge moyen (35 à 64 ans) que chez les jeunes adultes (15 à 34 ans), et chez les patients tuberculeux autochtones et originaires d’Afrique sub-saharienne que chez les patients non-autochtones nés au Canada ou ailleurs qu’en Afrique sub-saharienne. Ces résultats soulignent le besoin d’un dépistage universel parallèle et d’une plus grande interaction entre les programmes de lutte contre la tuberculose et le VIH.

Publication types

  • Research Support, Non-U.S. Gov't

MeSH terms

  • AIDS-Related Opportunistic Infections / epidemiology*
  • AIDS-Related Opportunistic Infections / ethnology
  • Adolescent
  • Adult
  • Africa South of the Sahara
  • African Continental Ancestry Group
  • Alberta / epidemiology
  • Female
  • Humans
  • Inuits
  • Male
  • Mass Screening
  • Middle Aged
  • Tuberculosis / epidemiology*
  • Tuberculosis / ethnology