Wait times for sleep apnea care in Ontario: a multidisciplinary assessment

Can Respir J. Jul-Aug 2010;17(4):170-4. doi: 10.1155/2010/420275.

Abstract
in En , French

Background: Obstructive sleep apnea (OSA) is a highly prevalent disorder that is associated with significant patient morbidity and societal burden. In general, wait times for health care in Ontario are believed to be lengthy; however, many diseases lack specific corroborative wait time data.

Objective: To characterize wait times for OSA care in Ontario.

Methods: Cross-sectional survey. A survey tool was designed and validated to question physicians involved in OSA care about the length of the wait times their patients experience while traversing a simplified model of OSA care. The survey was sent to all otolaryngologists and respirologists in the province, as well as to a random sample of provincial family physicians.

Results: Patients waited a mean of 11.6 months to initiate medical therapy (continuous positive airway pressure), and 16.2 months to initiate surgical therapy. Sleep laboratory availability appeared to be the major restriction in the patient management continuum, with each additional sleep laboratory in a community associated with a 20% decrease in overall wait times. Smaller community sizes were paradoxically associated with shorter wait times for sleep studies (P<0.01) but longer wait times for OSA surgery (P<0.05). Regression analysis yielded an r2 of 0.046; less than 5% of the wait time variance could be explained by the simplified model.

Conclusion: Patients experienced considerable wait times when undergoing management for OSA. This has implications for both individual patient care and public health in general.

HISTORIQUE :: L’apnée obstructive du sommeil (AOS) est un trouble à forte prévalence qui s’associe à une morbidité et à un fardeau sociétal considérables pour le patient. En général, on croit les temps d’attente très longs avant de recevoir des soins en Ontario. Cependant, de nombreuses maladies ne s’associent à aucunes données corroboratives précises sur les temps d’attente.

OBJECTIF :: Caractériser les temps d’attente pour les soins de l’AOS en Ontario.

MÉTHODOLOGIE :: Un outil afin de procéder à une étude transversale a été conçu et validé en vue d’interroger les médecins participant aux soins de l’AOS au sujet des temps d’attente que connaissent leurs patients lorsqu’ils sont exposés à un modèle simplifié de soins de l’AOS. Tous les otorhinolaryngologistes et pneumologues de la province l’ont reçu, de même qu’un échantillon aléatoire de médecins de famille de la province.

RÉSULTATS :: Les patients ont attendu en moyenne 11,6 mois pour amorcer le traitement médical (pression positive continue), et 16,2 mois pour amorcer le traitement chirurgical. La disponibilité des laboratoires du sommeil semblait la principale restriction dans le continuum de prise en charge des patients, chaque nouveau laboratoire de sommeil installé dans une collectivité s’associant à une diminution de 20 % des temps d’attente globaux. Paradoxalement, les plus petites collectivités s’associaient à des temps d’attente plus courts pour procéder aux études du sommeil (P<0,001) mais à des temps d’attente plus longs avant l’opération contre l’AOS (P<0,05). L’analyse de régression a donné lieu à un r2 de 0,046. Moins de 5 % de la variance de temps d’attente s’expliquait par le modèle simplifié.

CONCLUSION :: Les patients ont dû affronter des temps d’attente considérables pour la prise en charge de l’AOS, ce qui a des conséquences à la fois sur les soins individuels aux patients et sur l’ensemble de la santé publique.

MeSH terms

  • Cross-Sectional Studies
  • Family Practice / statistics & numerical data*
  • Female
  • Humans
  • Male
  • Middle Aged
  • Ontario
  • Otolaryngology / statistics & numerical data*
  • Pulmonary Medicine / statistics & numerical data*
  • Sleep Apnea Syndromes / diagnosis
  • Sleep Apnea Syndromes / therapy*
  • Surveys and Questionnaires
  • Time Factors
  • Waiting Lists*