Muscle length and joint range of motion in children with cystic fibrosis compared to children developing typically

Physiother Can. Spring 2010;62(2):141-6. doi: 10.3138/physio.62.2.141. Epub 2010 Apr 23.

Abstract

Purpose: To explore range of motion in children with cystic fibrosis (CF) compared to children developing typically. With the increasing longevity of people with CF, musculoskeletal concerns are becoming more prevalent and should be identified and considered in management plans. Reduced range of motion (ROM) in older people with CF has been demonstrated, and the age at which these changes begin to occur must be explored.

Methods: Participants were 38 children with CF (aged 7-14 years) and 38 children developing typically, matched for age and gender. Muscle length and joint ROM measurements were compared, using analysis of variance, in the thoracolumbar region (extension, flexion, lateral flexion), upper limb (pectoralis minor, pectoralis major, shoulder horizontal abduction), and lower limb (hip internal and external rotation, hamstrings, gastrocnemius-soleus).

Results: Children with CF had significantly shorter pectoralis minor, pectoralis major, and gastrocnemius-soleus muscles and significantly greater range of shoulder horizontal abduction than matched controls.

Conclusion: Altered ROM was identified in children with CF, strengthening the rationale to support proactive physiotherapy management of the musculoskeletal system, aiming to optimize function across the increasing lifespan. Evaluation and management of ROM and its impact on activity and participation are important areas for future research and clinical practice.

Objectif : Explorer l'amplitude de mouvement des enfants atteints de fibrose kystique (FK) comparativement à celle des enfants se développant normalement. Avec la longévité croissante des personnes atteintes de FK, les problèmes muscoloquelettiques deviennent plus fréquents et devraient e○tre identifiés et pris en compte dans le plan de gestion de la maladie. Il a été démontré que les enfants atteints de FK qui sont plus a○gés ont une amplitude de mouvement réduite, à l'a○ge auquel de tels changements commencent à survenir devrait e○tre étudié.

Méthode : Les participants regroupaient 38 enfants atteints de FK (de 7 à 14 ans) et 38 enfants ayant un développement normal, jumelés en fonction de leur a○ge et de leur sexe. Les mesures de la longueur des muscles et de l'amplitude de mouvement des articulations ont été comparées, à l'aide d'une analyse de la variance, pour la région thoracolombaire (extension, flexion, flexion latérale), membres supérieurs (petit pectoral, grand pectoral, abduction horizontale de l'épaule) et membres inférieurs (rotation interne et externe de la hanche, ischiojambiers, gastrocnémiens soléaires).

Résultats : Les petits pectoraux, les grands pectoraux et les gastrocnémiens soléaires sont considérablement plus courts chez les enfants atteints de FK et ceux-ci affichaient une amplitude de mouvement beaucoup plus importante à l'abduction horizontale de l'épaule que le groupe de contro○le qui leur était associé.

Conclusion : Une amplitude de mouvement réduite a été observée chez les enfants atteints de FK, ce qui vient appuyer l'argument pour une gestion proactive du système musculosquelettique par la physiothérapie dans le but d'optimiser les fonctions pour toute la durée de vie, laquelle est en croissance. L'évaluation et la gestion de l'amplitude des mouvements et ses effets sur l'activité et la participation sont des sujets importants pour la recherche future et la pratique clinique.

Keywords: ICF; children; cystic fibrosis; joint range of motion; muscle length.