Mumps in prison: description of an outbreak in Manitoba, Canada

Can J Public Health. Sep-Oct 2011;102(5):341-4. doi: 10.1007/BF03404173.

Abstract

Objective: There is a lack of published information on the management of mumps in a prison setting. We describe an outbreak of mumps that occurred in a medium-security correctional centre (Milner Ridge) in Manitoba, Canada.

Methods: A case definition of mumps consistent with that in the document "Guidelines for the Prevention and Control of Mumps Outbreaks in Canada" was adopted. Cell culture, polymerase chain reaction, and serology were used for case confirmation.

Results: Five confirmed cases of mumps infection were identified at the Milner Ridge Correctional Centre between January 12 and February 5, 2009. One additional confirmed case and 3 additional probable cases were identified at a second correctional centre. Outbreak control at Milner Ridge was accomplished by cohorting the affected units of the centre, providing education on mumps, deferring transfers, and monitoring for further cases. Vaccination was offered to inmates and staff on the assumption, based on average inmate age, that the majority of inmates would have previously received, at most, a single dose of mumps-containing vaccine.

Conclusion: An outbreak of mumps in a correctional setting was successfully contained via implementation and tailoring of basic infection control measures, and vaccination of inmates and staff. Given the relatively young age of many inmates and the parallels between prisons and dormitories, it could be argued that inmates may represent another group of individuals for whom a second dose of mumps vaccine (if not received in childhood) would be beneficial as primary prophylaxis.

Objectif: Il manque d’informations publiées sur la prise en charge des oreillons en milieu carcéral. Nous décrivons une éclosion d’oreillons survenue dans le centre correctionnel à sécurité moyenne de Milner Ridge au Manitoba (Canada).

Méthode: Nous avons adopté la définition d’un cas d’oreillons trouvée dans les Lignes directrices pour la prévention et le contrôle des éclosions d’oreillons au Canada. La culture cellulaire, la réaction de polymérisation en chaîne et la sérologie ont été utilisés pour confirmer les cas.

Résultats: Cinq cas confirmés d’infection ourlienne ont été identifiés à Milner Ridge entre le 12 janvier et le 5 février 2009. Un autre cas confirmé et trois autres cas probables ont été identifiés dans un second centre correctionnel. On a maîtrisé l’éclosion de Milner Ridge en répartissant en cohortes les unités affectées du Centre, en donnant de l’information sur les oreillons, en retardant les transferts et en surveillant la manifestation de nouveaux cas. On a offert le vaccin aux détenus et au personnel en partant de l’hypothèse que d’après la moyenne d’âge des détenus, la majorité d’entre eux n’avaient déjà reçu, au plus, qu’une seule dose du vaccin combiné contre les oreillons.

Conclusion: Une éclosion d’oreillons en milieu carcéral a été endiguée par la mise en œuvre et l’adaptation de mesures de base pour le contrôle des infections et par la vaccination des détenus et du personnel. Étant donné l’âge relativement jeune de nombreux détenus et les parallèles entre les prisons et les dortoirs, on peut soutenir que les détenus représentent un autre groupe de sujets pour qui une seconde dose du vaccin anti-ourlien (si non reçu durant l’enfance) serait bénéfique en tant que mesure de prophylaxie primaire.

MeSH terms

  • Disease Outbreaks*
  • Humans
  • Infection Control / methods*
  • Manitoba / epidemiology
  • Measles-Mumps-Rubella Vaccine / administration & dosage
  • Measles-Mumps-Rubella Vaccine / therapeutic use
  • Mumps / diagnosis
  • Mumps / drug therapy
  • Mumps / epidemiology*
  • Prisoners / statistics & numerical data*
  • Vaccination / statistics & numerical data

Substances

  • Measles-Mumps-Rubella Vaccine