The prevalence of chronic pain in Canada

Pain Res Manag. Nov-Dec 2011;16(6):445-50. doi: 10.1155/2011/876306.

Abstract

Background: While chronic pain appears to be relatively common, published population prevalence estimates have been highly variable, partly due to differences in the definition of chronic pain and in survey methodologies.

Objectives: To estimate the prevalence of chronic pain in Canada using clear case definitions and a validated survey instrument.

Methods: A telephone survey was administered to a representative sample of adults from across Canada using the same screening questionnaire that had been used in a recent large, multicountry study conducted in Europe.

Results: The prevalence of chronic pain prevalence for adults older than 18 years of age was 18.9%. This was comparable with the overall mean reported using identical survey questions and criteria for chronic pain used in the European study. Chronic pain prevalence was greater in older adults, and females had a higher prevalence at older ages compared with males. Approximately one-half of those with chronic pain reported suffering for more than 10 years. Approximately one-third of those reporting chronic pain rated the intensity in the very severe range. The lower back was the most common site of chronic pain, and arthritis was the most frequently named cause.

Conclusions: A consensus is developing that there is a high prevalence of chronic pain within adult populations living in industrialized nations. Recent studies have formulated survey questions carefully and have used large samples. Unfortunately, a substantial proportion of Canadian adults continue to live with chronic pain that is longstanding and severe.

HISTORIQUE :: La douleur chronique semble relativement courante, mais les évaluations publiées sur sa prévalence en population sont hautement variables, en partie à cause des différences dans la définition de la douleur chronique et la méthodologie des enquêtes.

OBJECTIFS :: Évaluer la prévalence de la douleur chronique au Canada, au moyen de définitions de cas claires et d’un instrument d’enquête validé.

MÉTHODOLOGIE :: Un échantillon représentatif d’adultes du Canada a participé à un sondage téléphonique au moyen du même questionnaire de dépistage que celui qui a été récemment utilisé dans une vaste étude menée dans plusieurs pays d’Europe.

RÉSULTATS :: La prévalence de la douleur chronique chez les adultes de plus de 18 ans s’élevait à 18,9 %, ce qui est comparable à la moyenne globale déclarée au moyen de questions de sondage et de critères de douleur chronique pareils à ceux utilisés dans l’enquête européenne. La prévalence de la douleur chronique était plus élevée chez les adultes plus âgés, et les femmes présentaient une prévalence plus élevée à un âge avancé que les hommes. Environ la moitié des personnes souffrant de douleurs chroniques déclaraient en être incommodées depuis plus de dix ans. Environ le tiers de celles qui signalaient des douleurs chroniques en évaluaient l’intensité dans la plage très grave. La région lombaire était le principal foyer de douleur chronique et l’arthrite, la cause la plus invoquée.

CONCLUSIONS :: Un consensus se dégage selon lequel il existe une forte prévalence de douleur chronique chez les populations adultes qui habitent dans des pays industrialisés. Les récentes études contiennent des questions soigneusement formulées et ont été administrées à de vastes échantillons. Malheureusement, une forte proportion d’adultes canadiens continue d’endurer des douleurs chroniques importantes et de longue date.

MeSH terms

  • Adult
  • Age Factors
  • Aged
  • Aged, 80 and over
  • Canada / epidemiology
  • Chronic Pain / epidemiology*
  • Female
  • Health Surveys
  • Humans
  • Male
  • Middle Aged
  • Prevalence
  • Sex Factors
  • Surveys and Questionnaires
  • Telephone
  • Young Adult