Skip to main page content
Access keys NCBI Homepage MyNCBI Homepage Main Content Main Navigation
. 1997 Mar;8(2):85-8.
doi: 10.1155/1997/215383.

Rubella Antibody Levels in School-Aged Children in Newfoundland: Implications for a Two-Dose Rubella Vaccination Strategy

Affiliations
Free PMC article

Rubella Antibody Levels in School-Aged Children in Newfoundland: Implications for a Two-Dose Rubella Vaccination Strategy

S Ratnam et al. Can J Infect Dis. .
Free PMC article

Abstract

Objective: To determine the prevailing levels of rubella immunity among school-aged children who received a single dose of measles-mumps-rubella (MMR) vaccine at one year of age.

Design: Cross-sectional study with a two stage cluster sampling of randomly picked schools across the province of Newfoundland.

Study population and methods: A total of 1053, five to 17-year-old children were enrolled; vaccination history was verified through official records; and a sample of blood was taken. Rubella immunity was determined by enzyme immunoassay based on a serum antibody protective cut-off titre of more than 10 IU.

Results: A total of 145 (13.8%) were found to be nonimmune. The rate of susceptibility ranged from 3.2% to 25.9% for different age groups. The proportion susceptible was significantly higher at 16.5% in the age group eight to 17 years old versus 3.9% for the age group five to eight years old (χ(2)=24.08; df=1, P<0.001). There was a significant regression of logarithm titre values on the age of children with an average decline in titre values of 8.1% per annum.

Conclusions: A substantial number of those who were given a single dose of MMR II vaccine may not have protective immunity against rubella as they reach prime reproductive age. There is a definite need to consider a two-dose rubella vaccination strategy in Canada, and these data suggest the second dose given after eight years of age will be most beneficial. In the move towards a routine two-dose measles vaccination strategy in Canada, the MMR II vaccine is being used for the second dose and given either at 18 months of age or at school entry. While this approach will have an overall beneficial effect, the impact of the above timing of the second dose on long term rubella immunity cannot be predicted at this time. These data also underscore the continuing need for prenatal rubella screening program.

OBJECTIF :: Déterminer les taux d’immunité contre la rubéole qui prévalent chez les enfants d’âge scolaire qui ont reçu une seule dose de vaccin ROR à l’âge d’un an.

MODÈLE :: Étude transversale avec échantillonnage en grappe à deux phases provenant d’écoles choisies au hasard à Terre-Neuve.

POPULATION ÉTUDIÉE ET MÉTHODES :: En tout, 1 053 enfants de 5 à 17 ans ont été inscrits. Le carnet de vaccination a été vérifié au moyen des dossiers officiels et un prélèvement sanguin a été effectué. L’immunité contre la rubéole a été déterminée au moyen d’un immunodosage enzymatique sur la base des titres protecteurs seuils d’anticorps sériques de plus de 10 UI.

RÉSULTATS :: En tout, 145 (13,8 %) individus se sont révélés non protégés. Le taux de sensibilité allait de 3,2 % à 25,9 % pour les différents groupes d’âge. Le taux de sujets sensibles était nettement plus élevé (16,5 %) chez les 8 à 17 ans que (3,9 %) chez les 5 à 8 ans (χ2 = 24,08; df = 1, P < 0.001). On a noté une régression significative des titres logarithmiques d’après l’âge des enfants, avec un déclin moyen des titres de 8,1 % par an.

CONCLUSIONS :: Un nombre substantiel d’individus ayant reçu une seule dose de ROR II ne seraient peut-être pas protégés contre la rubéole lorsqu’ils arrivent à l’adolescence. Il faut envisager une stratégie de vaccination à deux doses contre la rubéole au Canada et ces données suggèrent que la deuxième dose soit administrée après l’âge de 8 ans pour être le plus efficace. Selon la tendance d’administrer une vaccination à deux doses contre la rougeole de routine au Canada, le vaccin ROR II est utilisé en deuxième dose et administré soit à l’âge de 18 mois ou au moment d’entrer à l’école. Cette approche aura un effet global bienfaisant, mais l’impact de cette synchronisation de la deuxième dose sur l’immunité à long terme contre la rubéole ne peut être prévisible pour l’instant. Ces données soulignent également la nécessité d’un programme de dépistage prénatal de la rubéole.

Keywords: Rubella immunity; Rubella seroscreening; Rubella vaccination.

Similar articles

See all similar articles

Cited by 2 articles

LinkOut - more resources

Feedback