Postural Control Is Impaired in People with COPD: An Observational Study

Physiother Can. Fall 2011;63(4):423-31. doi: 10.3138/ptc.2010-32. Epub 2011 Oct 20.

Abstract

Purpose: We investigated deficits in postural control and fall risk in people with chronic obstructive pulmonary disease (COPD).

Method: Twenty people with moderate to severe COPD (mean age 72.3 years, standard deviation [SD] 6.7 years) with a mean forced expiratory volume in 1 second (FEV(1)) of 46.7% (SD 13%) and 20 people (mean age 68.2 years, SD 8.1) who served as a comparison group were tested for postural control using the Sensory Organization Test (SOT). A score of zero in any trial of the SOT was registered as a fall. On the basis of the SOT results, participants were categorized as frequent fallers (two or more falls) or as fallers (one fall). To explore the potential influence of muscle weakness on postural control, knee extensors concentric muscle torque was assessed with an isokinetic dynamometer. Physical activity level was assessed with the Physical Activity Scale for the Elderly.

Results: People with COPD showed a 10.8% lower score on the SOT (p=0.016) and experienced more falls (40) than the comparison group (12). The proportion of frequent fallers and fallers during the SOT was greater (p=0.021) in the COPD group (four of 10) than in the comparison group (two of seven). People with COPD showed deficits in knee extensors muscle strength (p=0.01) and a modest trend toward reduced physical activity level. However, neither of these factors explained the deficits in postural control observed in the COPD group.

Conclusions: People with COPD show deficits in postural control and increased risk of falls as measured by the SOT. The deficits in postural control appear to be independent of muscle weakness and level of physical activity. Postural control interventions and fall risk strategies in the pulmonary rehabilitation of COPD are recommended.

Objectif : Étudier les déficits dans le contrôle postural et les risques de chute chez les personnes souffrant de maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC).

Méthode : Un échantillon de 20 personnes souffrant de MPOC modérée à sévère (72,3±6,7 ans) avec volume expiratoire maximal par seconde (FEV1) de 46,7±13 % et de 20 personnes (68,2±8,1 ans) qui ont servi de groupe de référence ont subi un SOT (test d'organisation sensorielle) afin d'évaluer leur contrôle postural. Un pointage de zéro (0) à n'importe quel test du SOT était considéré comme une « chute ». En fonction des résultats du SOT, les participants ont été classés « personnes faisant des chutes fréquentes » (2 « chutes » ou plus), ou comme « personnes faisant des chutes » (1 « chute »). Dans le but d'explorer l'influence potentielle de la faiblesse musculaire sur le contrôle postural, la force du muscle concentrique des extenseurs du genou a été évaluée à l'aide d'un dynamomètre isocinétique. Le degré d'activité physique a été évalué avec une échelle d'activité physique adaptée aux aînés.

Résultats : Au SOT, les personnes souffrant de MPOC ont obtenu un pointage de 10,8 % moindre que celui du groupe de référence (p=0,016) et ont subi plus de « chutes » (40) que les personnes du groupe de référence (12). La proportion de « personnes faisant des chutes fréquentes » et « personnes faisant des chutes » au cours du SOT était plus élevée (p=0,021) au sein du groupe de personnes avec MPOC (10/4) qu'au sein du groupe de référence (2/7). Les personnes avec MPOC montraient des déficits de force des muscles extenseurs du genou (p=0,01) et une tendance modérée à réduire leur degré d'activité physique. Toutefois, aucun de ces facteurs ne peut expliquer les déficits en contrôle postural observé au sein du groupe avec MPOC.

Conclusions : Les personnes avec MPOC ont démontré des déficits de contrôle postural et un risque de « chutes » accru, comme l'a révélé le SOT. Les déficits dans le contrôle postural semblent être indépendants de la faiblesse musculaire et du degré d'activité physique. Des interventions en contrôle postural et des stratégies relatives aux risques de chute dans le cadre de la réadaptation pulmonaire en MPOC sont recommandées.

Keywords: balance, postural; chronic obstructive; falls, accidental; muscle strength; proprioception; pulmonary disease.

MeSH terms

  • Accidental Falls*
  • Humans
  • Muscle Strength
  • Muscle Weakness
  • Postural Balance*
  • Pulmonary Disease, Chronic Obstructive