The burden of illness in patients with moderate to severe chronic obstructive pulmonary disease in Canada

Can Respir J. Sep-Oct 2012;19(5):319-24. doi: 10.1155/2012/328460.

Abstract

Introduction: No recent Canadian studies with physician- and spirometry-confirmed diagnosis of chronic obstructive pulmonary disease (COPD) that assessed the burden of COPD have been published.

Objective: To assess the costs associated with maintenance therapy and treatment for acute exacerbations of COPD (AECOPD) over a one-year period.

Methods: Respirologists, internists and family practitioners from across Canada enrolled patients with an established diagnosis of moderate to severe COPD (Global initiative for chonic Obstructive Lung Disease stages 2 and 3) confirmed by postbronchodilator spirometry. Patient information and health care resources related to COPD maintenance and physician-documented AECOPD over the previous year were obtained by chart review and patient survey.

Results: A total of 285 patients (59.3% male; mean age 70.4 years; mean pack years smoked 45.6; mean duration of COPD 8.2 years; mean postbronchodilator forced expiratory volume in 1 s 58.0% predicted) were enrolled at 23 sites across Canada. The average annual COPD-related cost per patient was $4,147. Across all 285 patients, maintenance costs were $2,475 per patient, of which medications accounted for 71%. AECOPD treatment costs were $1,673 per patient, of which hospitalizations accounted for 82%. Ninety-eight patients (34%) experienced a total of 157 AECOPD. Treatment of these AECOPD included medications and outpatient care, 19 emergency room visits and 40 hospitalizations (mean length of stay 8.9 days). The mean cost per AECOPD was $3,036.

Discussion: The current costs associated with moderate and severe COPD are considerable and will increase in the future. Appropriate use of medications and strategies to prevent hospitalizations for AECOPD may reduce COPD-related costs because these were the major cost drivers.

INTRODUCTION :: Aucune étude canadienne récente n’a été publiée sur les patients atteints d’une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) dont le diagnostic est confirmé par le médecin et par spirométrie et qui évalue le fardeau de la MPOC.

OBJECTIF :: Évaluer les coûts associés à la thérapie d’entretien et au traitement d’exacerbations aiguës de la MPOC (EAMPOC) sur une période d’un an.

MÉTHODOLOGIE :: Des pneumologues, des internistes et des médecins de famille du Canada ont recruté des patients ayant un diagnostic établi de MPOC modérée à grave (initiative mondiale pour la maladie pulmonaire obstructive chronique de phases 2 et 3) confirmé par spirométrie après la prise de bronchodilatateurs. Ils ont obtenu l’information au sujet des patients, des ressources de santé liées au traitement d’entretien de la MPOC et des EAMPOC étayées par un médecin au cours de l’année précédente en analysant les dossiers et en distribuant un sondage aux patients.

RÉSULTATS :: Au total, les chercheurs ont recruté 285 patients (59,3 % d’hommes; âge moyen de 70,4 ans; moyenne de paquets fumés par année : 45,6; durée moyenne de la MPOC : 8,2 ans; volume expiratoire maximal par seconde après la prise de bronchodilatateurs : 58,0 % de la valeur prévue) dans 23 établissements du Canada. Le coût annuel moyen lié à la MPOC par patient s’élevait à 4 147 $. Chez les 285 patients, les coûts d’entretien s’élevaient à 2 475 $ par patient, et les médicaments représentaient 71 % de ces coûts. Les coûts du traitement de l’EAMPOC correspondaient à 1 673 $ par patient, et les hospitalisations représentaient 82 % de ces coûts. Quatre-vingt-dix-huit patients (34 %) ont subi un total de 157 EAMPOC. Le traitement de ces EAMPOC incluait des médicaments et des soins ambulatoires, 19 consultations à l’urgence et 40 hospitalisations (hospitalisation moyenne de 8,9 jours). Le coût moyen par EAMPOC s’élevait à 3 036 $.

EXPOSÉ :: Les coûts actuels associés à une MPOC modérée ou grave sont considérables et augmenteront à l’avenir. L’utilisation convenable des médicaments et des stratégies pour prévenir les hospitalisations causées par des EAMPOC pourraient réduire les coûts liés à une MPOC parce que ce sont là des générateurs de coûts majeurs.

Publication types

  • Research Support, Non-U.S. Gov't

MeSH terms

  • Aged
  • Canada / epidemiology
  • Comorbidity
  • Cost of Illness*
  • Female
  • Humans
  • Male
  • Pulmonary Disease, Chronic Obstructive / economics*
  • Pulmonary Disease, Chronic Obstructive / epidemiology
  • Pulmonary Disease, Chronic Obstructive / therapy*
  • Respiratory Function Tests
  • Retrospective Studies
  • Smoking / epidemiology