Interferon-gamma release assays are a better tuberculosis screening test for hemodialysis patients: A study and review of the literature

Can J Infect Dis Med Microbiol. Fall 2012;23(3):114-6. doi: 10.1155/2012/287181.

Abstract

Diagnosing latent tuberculosis (TB) infection (LTBI) in dialysis patients is complicated by poor response to tuberculin skin testing (TST), but the role of interferon-gamma release assays (IGRAs) in the dialysis population remains uncertain. Seventy-nine patients were recruited to compare conventional diagnosis (CD) with the results of two IGRA tests in a dialysis unit. Combining TST, chest x-ray and screening questionnaire results (ie, CD) identified 24 patients as possible LTBI. IGRA testing identified 22 (QuantiFERON Gold IT, Cellestis, USA) and 23 (T-spot.TB, Oxford Immunotec, United Kingdom) LTBI patients. IGRA and CD correlated moderately (κ=0.59). IGRA results correlated with history of TB, TB contact and birth in an endemic country. TST was not helpful in identifying LTBI patients in this population. The tendency for IGRAs to correlate with risk factors for TB, active TB infection and history of TB argues for their superiority over TST in dialysis patients. There was no superiority of one IGRA test over another.

Le diagnostic d’infection tuberculeuse latente (ITBL) chez les patients sous dialyse est compliqué par le peu de réponse au test cutané à la tuberculine (TCT), mais le rôle du test de libération d’interféron gamma (TLIG) au sein de la population sous dialyse demeure incertain. Les auteurs ont recruté 79 patients pour comparer le diagnostic classique (DC) aux résultats de deux TLIG au sein d’une unité de dialyse. L’association du TCT, de la radiographie pulmonaire et des résultats d’un questionnaire de dépistage (c.-à-d. le DC) a permis de dépister 24 patients comme pouvant être atteints d’une ITBL. Le TLIG a permis de dépister 22 (QuantiFERON Gold IT, Cellestis, États-Unis) et 23 (T-spot.TB, Oxford Immunotec, Royaume-Uni) patients atteints d’une ITBL. Le TLIG et le DC avaient une corrélation modérée (κ=0,59). Les résultats du TLIG étaient corrélés avec les antécédents de tuberculose (TB), les contacts atteints de TB et la naissance dans un pays endémique. Le TCT ne contribuait pas à dépister les patients atteints d’une ITBL au sein de cette population. La tendance des TLIG à être corrélés avec les facteurs de risque de TB, une infection active par la TB et les antécédents de TB laisse supposer leur supériorité par rapport au TCT chez les patients sous dialyse. Aucun type de TLIG n’était supérieur aux autres.

Keywords: Dialysis; Host; Immunocompromised; Interferon-gamma release assay; Latent tuberculosis infection; Tuberculin skin testing; Tuberculosis.