Indoor and Outdoor Mobility following Total Knee Arthroplasty

Physiother Can. Summer 2013;65(3):279-88. doi: 10.3138/ptc.2012-36.

Abstract
in En , French

Purpose: To determine the relationship between indoor and outdoor mobility capacity in older adults with unilateral total knee arthroplasty (TKA) and, secondarily, to determine walking intensity in the same population and to compare all outcomes to a control group of older adults without knee pathology.

Method: In this cross-sectional study, participants (TKA=16, mean 22.9 (SD 9.7) mo post TKA; control=22) completed indoor walking tests and a 580 m outdoor course that included varying terrain (e.g., curbs, grass, sidewalk) and frequent changes in direction. Walking capacity was assessed using stopwatches, global positioning system watches and accelerometers.

Results: Outdoor walking time was moderately correlated (p<0.05) with the timed up-and-go (TUG) test (r=0.65), stair-climb test (SCT) (r=0.67 ascending, r=0.79 descending), 10 m walk test (10 mWT) (r=0.73), and 6-minute walk test (6 MWT) (r=-0.75). Based on activity counts, walking intensity levels for participants in both groups were moderate (outdoor walk and 6 MWT). There was no significant difference in walking capacity between groups (TUG, SCT, 10 mWT, 6 MWT, outdoor walk).

Conclusions: Common clinical walking tests are moderately correlated with outdoor mobility. Mobility capacity of individuals post TKA was similar to controls in both indoor and outdoor environments, and participants in both groups achieved moderate physical activity levels with walking.

Objectifs : En premier lieu, établir la relation entre la capacité de mobilité à l'intérieur et à l'extérieur chez les aînés qui ont subi une arthroplastie unilatérale totale du genou (TKA); en second lieu, évaluer l'intensité de la marche chez les mêmes individus et comparer tous les résultats à l'aide d'un groupe de contrôle composé d'aînés n'ayant aucune pathologie du genou. Méthodologie : Dans le cadre d'une étude transversale, les participants (TKA=16, moyenne de 22,9 [écart-type 9,7] mois après TKA; groupe de contrôle=22) ont effectué des tests de marche à l'intérieur et ont marché sur un parcours extérieur de 580 m sur divers types de surfaces (p. ex. bordure de chaussée, gazon, trottoir), avec changements de direction fréquents. La capacité de marche a été évaluée à l'aide de montres chronomètres, de GPS et d'accéléromètres. Résultats : Le temps de marche à l'extérieur était modérément corrélé (p<0,05) avec un test TUG (timed up-and-go); (r=0,65), un test de l'escalier (stair-climb test, SCT) (r=0,67 en montée, r=0,79 en descente), un test de marche de 10 mètres (10 mWT); (r=0,73), et un test de marche de 6 minutes (6 MWT); (r=−0,75). En fonction du décompte des activités, les niveaux d'intensité pendant la marche pour les participants des deux groupes étaient modérés (marche à l'extérieur et 6 MWT). Il n'y a pas eu de différence significative dans la capacité de marche entre les deux groupes (pour le TUG, le SCT, le 10 mWT, le 6 MWT, et la marche à l'extérieur). Conclusions : Les tests de marche cliniques habituellement utilisés sont corrélés de façon modérée avec la mobilité à l'extérieur. La capacité de mobilité chez les personnes post-TKA était similaire aux participants du groupe de contrôle à l'intérieur comme à l'extérieur, et les participants des deux groupes sont parvenus à un niveau d'activité physique modérée grâce à la marche.

Keywords: aged; osteoarthritis; outcome assessment; walking.