Use of a national continuing medical education meeting to provide simulation-based training in temporary hemodialysis catheter insertion skills: a pre-test post-test study

Can J Kidney Health Dis. 2014 Oct 14;1:25. doi: 10.1186/s40697-014-0025-6. eCollection 2014.

Abstract

Background: Simulation-based-mastery-learning (SBML) is an effective method to train nephrology fellows to competently insert temporary, non-tunneled hemodialysis catheters (NTHCs). Previous studies of SBML for NTHC-insertion have been conducted at a local level.

Objectives: Determine if SBML for NTHC-insertion can be effective when provided at a national continuing medical education (CME) meeting. Describe the correlation of demographic factors, prior experience with NTHC-insertion and procedural self-confidence with simulated performance of the procedure.

Design: Pre-test - post-test study.

Setting: 2014 Canadian Society of Nephrology annual meeting.

Participants: Nephrology fellows, internal medicine residents and medical students.

Measurements: Participants were surveyed regarding demographics, prior NTHC-insertion experience, procedural self-confidence and attitudes regarding the training they received. NTHC-insertion skills were assessed using a 28-item checklist.

Methods: Participants underwent a pre-test of their NTHC-insertion skills at the internal jugular site using a realistic patient simulator and ultrasound machine. Participants then had a training session that included a didactic presentation and 2 hours of deliberate practice using the simulator. On the following day, trainees completed a post-test of their NTHC-insertion skills. All participants were required to meet or exceed a minimum passing score (MPS) previously set at 79%. Trainees who did not reach the MPS were required to perform more deliberate practice until the MPS was achieved.

Results: Twenty-two individuals participated in SBML training. None met or exceeded the MPS at baseline with a median checklist score of 20 (IQR, 7.25 to 21). Seventeen of 22 participants (77%) completed post-testing and improved their scores to a median of 27 (IQR, 26 to 28; p < 0.001). All met or exceeded the MPS on their first attempt. There were no significant correlations between demographics, prior experience or procedural self-confidence with pre-test performance.

Limitations: Small sample-size and self-selection of participants. Costs could limit the long-term feasibility of providing this type of training at a CME conference.

Conclusions: Despite most participants reporting having previously inserted NTHCs in clinical practice, none met the MPS at baseline; this suggests their prior training may have been inadequate.

Contexte: L’apprentissage assuré par la simulation est une méthode efficace pour former les résidents en néphrologie à insérer un cathéter d’hémodialyse non tunnellisé. Des études précédentes sur l’apprentissage assuré par la simulation pour l’insertion de cathéters non tunnellisés ont été effectuées à l’échelon local.

Objectifs: Déterminer si l’apprentissage assuré par la simulation pour l’insertion de cathéters non tunnellisés peut être efficace lorsque les possibilités sont offertes lors d’une conférence nationale de formation médicale continue (FMC). Décrire la corrélation entre les facteurs démographiques, les expériences antérieures d’insertion de cathéters non tunnellisés, de même que l’assurance personnelle en matière de simulation de la procédure. Évaluer la perception des apprenants face à l’apprentissage assuré par la simulation dans le cadre d’une conférence nationale de FMC.

Type d’étude: Prétest/post-test.

Contexte: Réunion annuelle 2014 de la Société canadienne de néphrologie.

Participants: Les résidents en néphrologie et en médecine interne et les étudiants en médecine.

Mesures: On a effectué un sondage auprès des participants au sujet des caractéristiques démographiques, de leurs expériences antérieures d’insertion de cathéters non tunnellisés, de leur assurance personnelle et leur attitude par rapport à la formation reçue. Les compétences en matière d’insertion de cathéters non tunnellisés ont été évaluées selon une liste de contrôle en 28 points.

Méthodes: Les participants ont subi un prétest de leurs compétences en matière d’insertion de cathéters non tunnellisés dans la veine jugulaire interne, à l’aide d’un simulateur de patient et d’une machine à échographie. Les participants ont ensuite suivi une séance de formation qui comprenait une présentation didactique et deux heures d’exercices sur le simulateur. Le jour suivant, ils ont subi un post-test de leurs compétences. Tous les participants devaient atteindre ou dépasser la note minimale de passage précédemment fixée à 79%. Ceux qui n’ont pas atteint cette note ont dû effectuer des exercices supplémentaires jusqu’à l’atteindre.

Résultats: Vingt-deux personnes ont participé à la formation sur l’insertion de cathéters d’hémodialyse non tunnellisés. Aucun d’entre eux n’a atteint ou dépassé la note minimale de passage en premier lieu, pour une médiane de 20 (ÉI = écart interquartile, entre 7,25 et 21). Dix-sept des 22 participants (77%) ont terminé le post-test en améliorant leur note, pour une médiane de 27 (ÉI, entre 26 et 28; p < 0,0001). Tous ont atteint ou excédé la note de passage lors de leur premier essai. Il n’existe aucune corrélation significative entre les facteurs démographiques, l’expérience antérieure et l’assurance personnelle, d’une part, et les résultats du prétest, d’autre part. Les participants ont confirmé l’apport de la formation, et qu’elle devrait être intégrée à la formation postdoctorale en néphrologie.

Limites de l’étude: Échantillonnage restreint et autosélection des participants. Le rapport coût-efficacité n’a pas été évalué. Les coûts pourraient limiter la faisabilité à long terme de la prestation de ce type de formation au cours de conférences de FMC.

Conclusions: Bien que plusieurs participants aient rapporté posséder de l’expérience antérieure dans l’insertion de cathéters non tunnellisés en pratique clinique, aucun d’entre eux n’a atteint la note minimale de passage en premier lieu; ceci suggère que leur formation antérieure ait été inadéquate. Il est possible d’offrir des possibilités d’apprentissage assuré par la simulation pour l’insertion de cathéters d’hémodialyse non tunnellisés qui soit efficace dans le contexte d’une conférence nationale de formation médicale continue.

Keywords: Central venous catheterization; Clinical competence; Mastery learning; Medical education; Non-tunneled hemodialysis catheter; Simulation-based education; Temporary hemodialysis catheter; Ultrasound; Vascular access.