Suicide Among Inuit: Results From a Large, Epidemiologically Representative Follow-Back Study in Nunavut

Can J Psychiatry. 2015 Jun;60(6):268-75. doi: 10.1177/070674371506000605.

Abstract
in En , French

Objective: The Inuit population in Canada's North has suffered from high rates of death by suicide. We report on the first large-scale, controlled, epidemiologically representative study of deaths by suicide in an Indigenous population, which investigates risk factors for suicide among all Inuit across Nunavut who died by suicide during a 4-year period.

Methods: We identified all suicides by Inuit (n = 120) that occurred between January 1, 2003, and December 31, 2006, in Nunavut. For each subject, we selected a community-matched control subject. We used proxy-based procedures and conducted structured interviews with informants to obtain life histories, Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders, Fourth Edition, Axis I and II diagnoses, and measures of impulsive and (or) aggressive traits.

Results: Compared with control subjects, subjects who died by suicide were more likely to have experienced childhood abuse (OR 2.38; 95% CI 1.39 to 4.08), have family histories of major depressive disorder (P = 0.002) and suicide completion (P = 0.02), and have been affected by major depressive disorder (OR 13.00; 95% CI 6.20 to 27.25), alcohol dependence (OR 2.90; 95% CI 1.59 to 5.24), or cannabis dependence (OR 3.96; 95% CI 2.29 to 6.8) in the last 6 months. In addition, subjects who died by suicide were more likely to have been affected with cluster B personality disorders (OR 10.18; 95% CI 3.34 to 30.80) and had higher scores of impulsive and aggressive traits (P < 0.001).

Conclusions: At the individual level, clinical risk factors for suicide among Inuit are similar to those observed in studies with the general population, and indicate a need for improved access to mental health services. The high rate of mental health problems among control subjects suggests the need for population-level mental health promotion.

Objectif :: La population Inuit du Nord du Canada a souffert de taux élevés de décès par suicide. Nous rendons compte de la première étude à grande échelle contrôlée et épidémiologiquement représentative des décès par suicide d’une population autochtone, qui recherche les facteurs de risque de suicide chez tous les Inuits du Nunavut qui sont décédés par suicide sur une période de 4 ans.

Méthodes :: Nous avons identifié tous les suicides d’Inuit (n = 120) qui sont survenus entre le 1er janvier 2003 et le 31 décembre 2006, au Nunavut. Pour chaque sujet, nous avons choisi un sujet témoin apparié dans la communauté. Nous avons utilisé des procédures de remplacement et mené des entrevues structurées auprès d’informateurs pour obtenir les récits de leur vie, les diagnostics des axes I et II du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, 4e édition, et des mesures des traits impulsifs et (ou) agressifs.

Résultats :: Comparés aux sujets témoins, les sujets qui sont décédés par suicide étaient plus susceptibles d’avoir subi de mauvais traitements dans l’enfance (RC 2,38; IC à 95 % 1,39 à 4,08), d’avoir des antécédents familiaux de trouble dépressif majeur (P = 0,002) et de suicide complété (P = 0,02), et d’avoir souffert de troubles dépressifs majeurs (RC 13,00; IC à 95 % 6,20 à 27,25), de dépendance à l’alcool (RC 2,90; IC à 95 % 1,59 à 5,24) ou au cannabis (RC 3,96; IC à 95 % 2,29 à 6,8) dans les 6 derniers mois. En outre, les sujets qui sont décédés par suicide étaient plus susceptibles d’avoir souffert de troubles de la personnalité du groupe B (RC 10,18; IC à 95 % 3,34 à 30,80) et d’avoir des scores élevés de traits impulsifs et agressifs (P < 0,001).

Conclusions :: Au niveau individuel, les facteurs de risque clinique de suicide chez les Inuit sont semblables à ceux observés dans les études auprès de la population générale, et ils indiquent un besoin d’améliorer l’accès aux services de santé mentale. Le taux élevé de problèmes de santé mentale chez les sujets témoins suggère la nécessité d’une promotion de la sanré mentale dans la population.

Publication types

  • Research Support, Non-U.S. Gov't

MeSH terms

  • Adult
  • Adult Survivors of Child Adverse Events / statistics & numerical data*
  • Depressive Disorder, Major / ethnology*
  • Female
  • Humans
  • Inuits / ethnology*
  • Male
  • Northwest Territories / ethnology
  • Personality Disorders / ethnology*
  • Risk Factors
  • Substance-Related Disorders / ethnology*
  • Suicide / ethnology*
  • Young Adult