Environmental factors associated with autism spectrum disorder: a scoping review for the years 2003-2013

Health Promot Chronic Dis Prev Can. 2017 Jan;37(1):1-23. doi: 10.24095/hpcdp.37.1.01.
[Article in En, French]

Abstract

Introduction: The number of children diagnosed with autism spectrum disorder (ASD) has been rapidly rising in the past decade. The etiology of this disorder, however, is largely unknown, although the environmental relative to the genetic contribution is substantial. We conducted a scoping review to comprehensively assess the current state of knowledge of the environmental factors present from preconception to early life associated with ASD, and to identify research gaps.

Methods: We searched electronic databases MEDLINE, PsycINFO and ERIC for articles on potential risk factors or protective factors from the physical and social environments associated with ASD and its subclassifications published between 1 January, 2003, and 12 July, 2013. We categorized articles into broad themes: chemical, physiological, nutritional and social factors, based on environmental exposure.

Results: We identified over 50 000 publications, but after ineligible studies were screened out, 315 articles remained. Most of these studies examined physiological factors, followed closely by chemical factors, and to a much lesser extent, nutritional and social factors, associated with ASD. Despite a vast literature and many heterogeneous studies, several risk factors emerged consistently: chemical factors such as traffic-related air pollutants; physiological factors including advanced parental age, preterm birth, low birth weight, hyperbilirubinemia and clustering of pregnancy complications; and maternal immigrant status. Despite extensive research on vaccines, findings overwhelmingly demonstrate no support for an association with ASD.

Conclusion: The lack of consistency, temporality and specificity of associations between environmental factors and ASD remains the largest barrier to establishing causal relationships. More robust research is required to resolve inconsistencies in the literature. Future research should explore underlying mechanisms of associations between the risk factors that we identified and ASD.

Introduction: Le nombre d’enfants chez lesquels on diagnostique un trouble du spectre de l’autisme (TSA) grimpe rapidement depuis une décennie. L’étiologie de ce trouble est toutefois en grande partie inconnue, même si la contribution de l’environnement est importante par rapport à celle de la génétique. Nous avons procédé à une étude de délimitation pour évaluer en détail l’état actuel des connaissances sur les facteurs environnementaux présents depuis le stade de la préconception jusqu’au début de la vie que l’on associe au TSA et pour dégager les lacunes de la recherche.

Méthodologie: Nous avons cherché dans les bases de données électroniques MEDLINE, PsycINFO et ERIC des articles portant sur des facteurs de risque potentiels ou des facteurs de protection des environnements physiques et sociaux associés au TSA et à ses sous-catégories entre le 1er janvier 2003 et le 12 juillet 2013. Nous avons regroupé les articles en thèmes généraux en fonction de l’exposition environnementale : facteurs chimiques, physiologiques, nutritionnels et sociaux.

Résultats: Nous avons trouvé plus de 50 000 publications, mais après élimination des études inadmissibles il est resté 315 articles. La plupart de ces études portaient sur les facteurs psychologiques, suivis de près par les facteurs chimiques et, à un degré beaucoup moindre, les facteurs nutritionnels et sociaux associés au TSA. En dépit d’une masse importante de publications et de nombreuses études hétérogènes, quelques facteurs de risque se sont démarqués régulièrement : facteurs chimiques comme les polluants atmosphériques causés par la circulation; facteurs physiologiques, dont l’âge avancé des parents, les naissances prématurées, l’insuffisance de poids à la naissance, l’hyperbilirubinémie et les grappes de complications de la grossesse et enfin le statut de la mère vis-à-vis de l’immigration. En dépit de recherches poussées sur les vaccins, les faits révèlent de façon écrasante que rien n’appuie l’existence d’un lien avec le TSA.

Conclusion: Le manque d’uniformité, de temporalité et de spécificité des liens entre les facteurs environnementaux et le TSA demeure l’obstacle le plus important dans l’établissement de liens de cause à effet. Une recherche plus robuste s’impose pour supprimer le manque d’uniformité dans les publications. Les recherches futures devraient porter sur des mécanismes sous-jacents des liens entre facteurs de risque que nous avons identifiés et le TSA.

Keywords: ASD; autism; autism spectrum disorder; environmental exposure; etiology.

Publication types

  • Review

MeSH terms

  • Autism Spectrum Disorder / etiology*
  • Child
  • Child, Preschool
  • Environmental Exposure
  • Female
  • Humans
  • Male
  • Pregnancy
  • Pregnancy Complications
  • Risk Factors
  • Sociological Factors