The burden of generalized anxiety disorder in Canada

Health Promot Chronic Dis Prev Can. 2017 Feb;37(2):54-62. doi: 10.24095/hpcdp.37.2.04.
[Article in English, French]

Abstract

Introduction: Although generalized anxiety disorder (GAD) is common and disabling, there are few Canadian studies on this mental illness. We compared the characteristics, health status, health services use and health care needs of Canadians with GAD to those with depression.

Methods: Data are from the 2012 Canadian Community Health Survey-Mental Health, which surveyed a nationally representative sample of Canadians aged 15 years and older (n = 23 709; response rate of 68.9%). The respondents we studied had selfreported symptoms compatible with GAD and/or major depressive episode (MDE) in the preceding 12 months (n = 1598). Estimates were weighted to represent the Canadian household population. We performed descriptive and multinomial multivariate logistic regression analyses.

Results: In 2012, an estimated 700 000 (2.5%) Canadians aged 15 years and older reported symptoms compatible with GAD in the previous 12 months. MDE symptoms co-occurred in 50% of these individuals. Those with GAD only reported fair/poor perceived health (29.7%), moderate to severe psychological distress (81.2%) and moderate to severe disability (28.1%) comparable to (or even slightly worse) than those with MDE only (24.7%, 78.8% and 24.8% respectively). Those with comorbid GAD and MDE demonstrated the worst health outcomes; 47.3% of them reported fair/poor perceived health, 94.0% reported moderate to severe psychological distress and 52.4% reported moderate to severe disability. Nearly 50% of those with comorbid GAD and MDE reported that their need for health care was not met or only partially met, compared to about 30% of those with GAD or MDE only.

Conclusion: While GAD is associated with levels of distress and disability comparable to (or slightly worse) than those affected by MDE only, the health status of those with comorbid disease is significantly worse than those with GAD or MDE only. Improved diagnosis, screening for comorbidity and management are essential to minimize the impacts of this mental illness.

Introduction: Bien que le trouble d’anxiété généralisée (TAG) soit une affection courante et incapacitante, peu d’études ont été menées à son sujet au Canada. Nous avons comparé les Canadiens atteints du TAG avec ceux atteints de dépression sur le plan de leurs caractéristiques, de leur état de santé, de leur utilisation des services de santé et de leurs besoins en matière de santé.

Méthodologie: : Les données sont tirées de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes – Santé mentale de 2012, qui portait sur un échantillon représentatif de la population canadienne de 15 ans et plus (n = 23 709; taux de réponse de 68,9 %). Nous avons sélectionné les répondants ayant fait état de symptômes compatibles avec un TAG ou un épisode dépressif majeur (EDM) dans les 12 mois précédant l’enquête (n = 1 598). Les estimations ont été pondérées afin de représenter la population des ménages au Canada. Nous avons mené des analyses de régression logistiques multidimensionnelles multinomiales et descriptives.

Résultats: En 2012, environ 700 000 (2,5 %) Canadiens de 15 ans et plus ont fait état de symptômes compatibles avec un TAG dans les 12 derniers mois. La moitié d’entre eux ont également mentionné des symptômes d’EDM. La fréquence des perceptions d’une santé passable ou mauvaise (29,7 %), de détresse psychologique modérée et sévère (81,2 %) et d’incapacité modérée et sévère (28,1 %) était comparable (voire légèrement supérieure) chez les personnes présentant un TAG seulement par rapport aux personnes présentant un EDM seulement (respectivement 24,7 %, 78,8 % et 24,8 %). Les pires résultats de santé ont été observés chez les personnes souffrant d’un TAG et d’un EDM en comorbidité : 47,3 % ont fait état d’une santé passable ou mauvaise, 94,0 % d’une détresse psychologique modérée ou sévère et 52,4 % d’une incapacité modérée ou sévère. Près de 50 % des personnes souffrant d’un TAG et d’un EDM en comorbidité ont déclaré que leurs besoins en matière de santé n’avaient pas été satisfaits ou avaient été partiellement satisfaits, contre environ 30 % des personnes souffrant d’un TAG ou d’un EDM seulement.

Conclusion: Bien que le TAG soit associé à des degrés de détresse et d’incapacité comparables (ou légèrement supérieurs) à l’EDM, l’état de santé des personnes présentant ces deux affections en même temps est nettement moins bon que celui des personnes présentant uniquement l’un ou l’autre. Il est essentiel d’améliorer le diagnostic, le dépistage des comorbidités et la prise en charge pour réduire les impacts de ce trouble mental.

Keywords: Canada; disability; generalized anxiety disorder; impact; major depressive episode; prevalence.

Publication types

  • Comparative Study

MeSH terms

  • Adolescent
  • Adult
  • Anxiety Disorders / epidemiology*
  • Anxiety Disorders / therapy*
  • Canada / epidemiology
  • Comorbidity
  • Depressive Disorder, Major / epidemiology*
  • Depressive Disorder, Major / therapy
  • Disability Evaluation
  • Female
  • Health Status*
  • Health Surveys
  • Humans
  • Male
  • Mental Health Services / statistics & numerical data*
  • Middle Aged
  • Self Report
  • Stress, Psychological / epidemiology
  • Young Adult