Predictors of job satisfaction among academic family medicine faculty: Findings from a faculty work-life and leadership survey

Can Fam Physician. 2017 Mar;63(3):e177-e185.

Abstract

Objective: To identify predictors of job satisfaction among academic family medicine faculty members.

Design: A comprehensive Web-based survey of all faculty members in an academic department of family medicine. Bivariate and multivariable analyses (logistic regression) were used to identify variables associated with job satisfaction.

Setting: The Department of Family and Community Medicine at the University of Toronto in Ontario and its 15 affiliated community teaching hospitals and community-based teaching practices.

Participants: All 1029 faculty members in the Department of Family and Community Medicine were invited to complete the survey.

Main outcome measures: Faculty members' demographic and practice information; teaching, clinical, administration, and research activities; leadership roles; training needs and preferences; mentorship experiences; health status; stress levels; burnout levels; and job satisfaction. Faculty members' perceptions about supports provided, recognition, communication, retention, workload, teamwork, respect, resource distribution, remuneration, and infrastructure support. Faculty members' job satisfaction, which was the main outcome variable, was obtained from the question, "Overall, how satisfied are you with your job?"

Results: Of the 1029 faculty members, 687 (66.8%) responded to the survey. Bivariate analyses revealed 26 predictors as being statistically significantly associated with job satisfaction, including faculty members' ratings of their local department and main practice setting, their ratings of leadership and mentorship experiences, health status variables, and demographic variables. The multivariable analyses identified the following 5 predictors of job satisfaction: the Maslach Burnout Inventory subscales of emotional exhaustion and personal accomplishment; being born in Canada; the overall quality of mentorship that was received being rated as very good or excellent; and teamwork being rated as very good or excellent.

Conclusion: The findings from this study show that job satisfaction among academic family medicine faculty members is a multi-dimensional construct. Future improvement in overall level of job satisfaction will therefore require multiple strategies.

Objectif: Déterminer les prédicteurs de satisfaction au travail chez des professeurs en médecine familiale.

Type d’étude: Une enquête détaillée par Internet auprès de tous les professeurs d’un département universitaire de médecine familiale. Des analyses bivariées et multivariées (régression logistique) ont été utilisées pour cerner les variables associées à la satisfaction au travail.

Contexte: Le département de médecine familiale et communautaire de l’Université de Toronto, en Ontario, et ses 15 hôpitaux d’enseignement communautaires et cliniques d’enseignement du milieu communautaire affiliés.

Participants: Tous les professeurs du département de médecine familiale et communautaire (N = 1029) ont été invités à répondre à l’enquête.

Principaux paramètres à l’étude: Les données démographiques des professeurs et leur mode de pratique; leurs activités comme enseignants, cliniciens, administrateurs et chercheurs; leurs besoins et préférences en matière de formation; leur expérience du mentorat; leur état de santé; leur niveau de stress et d’épuisement; et leur satisfaction au travail. Ce qu’ils pensent de l’aide fournie, de la reconnaissance, des communications, de la rétention, de la charge de travail, du travail en équipe, du respect, de la distribution des ressources, de la rémunération et des structures de soutien. La satisfaction au travail, le principal paramètre à l’étude, dépendait de la réponse à la question suivante : « Dans l’ensemble, quel est votre niveau de satisfaction au travail? »

Résultats: Sur les 1029 professeurs, 687 (66,8 %) ont répondu à l’enquête. Les analyses bivariées ont défini 26 prédicteurs qui avaient une association significative avec la satisfaction au travail, y compris les cotes attribuées par les professeurs à leurs départements respectifs et à leurs principaux lieux de pratique, celles attribuées au leadership et à leur expérience du mentorat, aux variables de l’état de santé et aux données démographiques. Les analyses multivariées ont déterminé les 5 prédicteurs de satisfaction au travail suivants : l’évaluation de l’épuisement émotionnel et de la réussite personnelle par la sous-échelle du Maslach Burnout Inventory; le fait d’être né au Canada; le fait de considérer que la qualité globale du mentorat reçu était très bonne ou excellente; et le fait de juger le travail d’équipe comme très bon ou excellent.

Conclusion: Les résultats de cette étude montrent que pour les professeurs de médecine familiale, la satisfaction au travail dépend d’un ensemble de facteurs. Toute amélioration de cet aspect de la vie de ces médecins nécessitera donc de multiples stratégies.

MeSH terms

  • Achievement
  • Adult
  • Aged
  • Aged, 80 and over
  • Burnout, Professional / psychology
  • Canada / ethnology
  • Community Medicine* / education
  • Cooperative Behavior
  • Faculty, Medical / psychology*
  • Family Practice* / education
  • Female
  • Humans
  • Job Satisfaction*
  • Leadership
  • Male
  • Mentoring
  • Middle Aged
  • Surveys and Questionnaires
  • Work-Life Balance