Attention and Executive Function in Children Diagnosed with Attention Deficit Hyperactivity Disorder and Comorbid Disorders

J Can Acad Child Adolesc Psychiatry. Winter 2017;26(1):21-30. Epub 2017 Mar 1.

Abstract

Objective: The goal of this study was to examine the relationship between comorbid disorders and executive function (EF) in children diagnosed with Attention Deficit/Hyperactivity Disorder (ADHD).

Methods: Three hundred and fifty-five, 6-12 year old children clinically diagnosed with ADHD were included in the study. Comorbid anxiety disorders, Oppositional Defiant Disorder (ODD) and Conduct Disorder (CD) were examined. The EF domains were assessed using the Conners' Continuous Performance Test (CPT), Wisconsin Card Sorting Test (WCST), Tower of London (ToL), Finger Windows (FW) and Self Ordered Pointing Test (SOPT).

Results: The findings indicate that children with comorbid anxiety disorders performed worse in domains measured by CPT and prior to controlling for age and sex, by FW. However, once sex was controlled for the results for FW were no longer significant. Children with CD obtained lower scores on WCST. Furthermore, a significant sex by CD interaction was observed.

Conclusion: These results indicate that comorbid disorders should be carefully examined as they play a significant role in EF performance and subsequently in day-to-day functioning of children with ADHD.

Objectif: Cette étude visait à examiner la relation entre les troubles comorbides et la fonction exécutive (FE) chez les enfants ayant reçu un diagnostic de trouble de déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH).

Méthodes: Trois cent cinquante-cinq enfants de 6 à 12 ans chez qui le TDAH a été cliniquement diagnostiqué ont été inclus dans l’étude. Les troubles anxieux, le trouble oppositionnel avec provocation (TOP) et le trouble des conduites (TC) comorbides ont été examinés. Les domaines de la FE ont été évalués à l’aide du test de performance continu de Conners (CPT), du test de tri de cartes du Wisconsin (WCST), du test de la Tour de Londres (ToL), du test Finger Windows (FW) et du test de pointage auto-imposé (SOPT).

Résultats: Les résultats indiquent que les enfants souffrant de troubles anxieux comorbides avaient un plus mauvais rendement dans les domaines mesurés par le CPT et avant le contrôle pour l’âge et le sexe, dans FW. Cependant, une fois le sexe contrôlé, les résultats de FW n’étaient plus significatifs. Les enfants souffrant du TC obtenaient des scores plus faibles au WCST. En outre, une interaction significative du sexe dans le TC a été observée.

Conclusion: Ces résultats indiquent que les troubles comorbides devraient être examinés avec soin car ils jouent un rôle significatif dans le rendement de la FE et subséquemment, dans le fonctionnement quotidien des enfants souffrant du TDAH.

Keywords: ADHD; Executive Function; comorbid disorders; conduct disorder.