Skip to main page content
Access keys NCBI Homepage MyNCBI Homepage Main Content Main Navigation
. 2018 Aug;64(8):e354-e360.

Low-acuity Presentations to the Emergency Department: Reasons for and Access to Other Health Care Providers Before Presentation

Affiliations
Free PMC article

Low-acuity Presentations to the Emergency Department: Reasons for and Access to Other Health Care Providers Before Presentation

Kimberley Sancton et al. Can Fam Physician. .
Free PMC article

Abstract

Objective: To describe the demographic characteristics of patients who present to the emergency department (ED) for low-acuity issues and to explore their self-reported contact with other sources of primary health care before presenting to the ED.

Design: Survey distributed in the ED waiting room.

Setting: A high-volume ED in Vancouver, BC.

Participants: A total of 232 respondents aged 18 years or older in the ED waiting room.

Main outcome measures: Actions taken to seek health care for the current issue before presenting to the ED and predictors of first seeking nonurgent care.

Results: Of the 398 people approached, 232 (58.3%) people completed the survey. Exactly half (95% CI 43.6% to 56.4%) sought alternative care before presenting to the ED. Predictors for having sought alternative care included illness presentation and longer symptom duration, while injury presentation and work-related presentation were associated with not seeking alternative care. Most participants (162 patients, 87.6%) believed that the ED was the most appropriate place for them to receive care for their problem, while only 87 (45.3%) believed that an adjacent primary care clinic would be an acceptable alternative.

Conclusion: Many patients do attempt to seek alternative care before presenting to the ED with low acuity issues. Most patients believe that the ED is the best place for them to receive care and are uncertain about using a primary care alternative. Further research is needed to explore barriers and motivators patients face in their decisions to seek care, as well as potential patient education methods to improve appropriate ED use.

Objectif: Établir les caractéristiques des patients qui se présentent à l’urgence pour des problèmes de santé de peu de gravité et vérifier s’ils disent avoir d’abord visité un autre établissement de soins primaires avant de se présenter à l’urgence.

Type d’étude: Un sondage distribué aux patients dans la salle d’attente.

Contexte: Une urgence très achalandée de Vancouver, en Colombie-Britannique.

Participants: Un total de 232 répondants d’au moins 18 ans, dans la salle d’attente.

Principaux paramètres à l’étude: Les efforts des participants pour pour se faire traiter ailleurs avant de se présenter à l’urgence et les prédicteurs de cette façon de faire.

Résultats: Sur les 398 personnes auxquelles on a offert de participer, 232 (58,3 %) ont répondu au questionnaire. La moitié d’entre elles (IC à 95 %, 43,6 % à 56,4 %) avaient essayé de se faire soigner ailleurs avant d’aller à l’urgence. Les prédicteurs d’un tel choix incluaient le fait qu’il s’agissait d’une maladie et que les symptômes duraient depuis un certain temps, alors que dans le cas d’une blessure ou d’un problème lié au travail, on était moins porté à chercher un autre endroit pour se faire traiter. La plupart des participants (162 patients, 87,6 %) estimaient que la salle d’urgence était le meilleur endroit pour être traités, alors que seulement 87 d’entre eux (45,3 %) croyaient qu’une clinique de soins primaires dans le voisinage serait une alternative acceptable.

Conclusion: Plusieurs patients qui présentent un problème de peu de gravité essaient de se faire traiter ailleurs avant d’aller à l’urgence. La plupart des patients croient que l’urgence est le meilleur endroit pour être traités et ne sont pas convaincus qu’un établissement de soins primaires serait adéquat. D’autres études seront nécessaires pour identifier les obstacles ou les incitatifs qui influent sur les décisions des patients lorsqu’ils cherchent à se faire soigner, et pour trouver d’éventuelles façons de renseigner les patients sur la façon adéquate d’utiliser l’urgence.

Figures

Figure 1.
Figure 1.
Participant recruitment survey completion flow chart

Similar articles

See all similar articles

LinkOut - more resources

Feedback