Skip to main page content
Access keys NCBI Homepage MyNCBI Homepage Main Content Main Navigation
. 2019 Mar;74(3):167-172.

[Management of Hypertriglyceridaemia]

[Article in French]
Affiliations
  • PMID: 30897317
Free article

[Management of Hypertriglyceridaemia]

[Article in French]
A J Scheen et al. Rev Med Liege. .
Free article

Abstract

Hypertriglyceridaemia is a common finding in medical practice. The reduction of triglyceride levels may contribute to reduce the cardiovascular risk (at least in patients with low HDL cholesterol) and to avoid the occurrence of acute pancreatitis (in case of severe hypertriglyceridaemia). The discovery of causes of hypertriglyceridaemia (comorbidities, medications) may lead to specific measures. Otherwise, the focus should be put on dietary advises first (reduced caloric intake to promote weight loss, less alcohol, less sucrose), which, if well conducted, may result in spectacular results. If they fail, some pharmacological approaches may be considered, but with generally a limited success rate. Among them, fenofibrate is the best studied and has been shown to be useful for cardiovascular prevention, especially if low HDL cholesterol is associated with hypertriglyceridaemia in patients with type 2 diabetes.

Le médecin est souvent confronté à une hypertriglycéridémie, soit découverte de façon fortuite, soit recherchée dans le cadre d’une approche spécifique. Réduire le taux de triglycérides, à jeun et en post-prandial, peut contribuer à diminuer le risque cardiovasculaire (au moins chez les patients avec cholestérol HDL abaissé) et à limiter le risque de pancréatite aiguë (en cas d’hypertriglycéridémie sévère). Rechercher des causes connues d’hypertriglycéridémie (comorbidités, médicaments) permet de proposer des mesures spécifiques. Sinon, il convient d’envisager, en première intention, des mesures hygiéno-diététiques (réduction pondérale, abstinence d’alcool, évitement des glucides à index glycémique élevé) qui, si elles sont bien respectées, peuvent donner des résultats remarquables. En cas d’échec, des traitements pharmacologiques peuvent être éventuellement envisagés, mais avec un succès souvent limité. Parmi les médicaments, c’est le fénofibrate qui a été le plus étudié et s’est révélé utile en prévention cardiovasculaire, surtout si un taux de cholestérol HDL bas est associé à l’hypertriglycéridémie chez le patient diabétique de type 2.

Keywords: Diet; Dyslipidaemia; Fibrate; Hypertriglyceridaemia; Metabolic syndrome; Type 2 diabetes.; Cardiovascular risk.

Similar articles

See all similar articles

MeSH terms

LinkOut - more resources

Feedback