Point of care ultrasound: does the presence of ascites in severe pre-eclampsia correlate with poor maternal and neonatal outcome?

Trop Med Int Health. 2019 Aug;24(8):1018-1022. doi: 10.1111/tmi.13276. Epub 2019 Jun 24.

Abstract

Objective: Ascites in severe pre-eclampsia may impact foetal and maternal outcomes. The objective was to determine the prevalence of ascites in women with severe pre-eclampsia by point of care (POC) ultrasound and to determine whether it correlates with higher perinatal risks.

Methods: Prospective cohort study of patients admitted with severe pre-eclampsia at 2 teaching hospitals in Kigali, Rwanda. Serial POC ultrasound was performed to document ascites. Patients were stratified by the presence of ascites in perinatal period. Maternal demographics and complications were recorded and compared between groups.

Results: There were 112 patients with severe pre-eclampsia, and ascites was found in 53.5% (76.7% antepartum, and 23.3% postpartum). Antepartum ascites correlated with an earlier delivery (32.2 ± 0.51 vs. 33.8 ± 0.47 weeks, P = 0.022) as well as lower birthweight (1587.3 ± 77.03 vs. 2011.6 ± 103.5 g, P = 0.002). Antepartum ascites was associated with higher stillbirth rates (P = 0.034) and NICU admission (87.2% vs. 68%, P = 0.034). Maternal hospital stay was increased in the ascites group (P < 0.0001).

Conclusions: Ascites is common in severe pre-eclampsia in Rwanda and maybe a prognosticator for poor outcomes. A larger sample is necessary to determine whether ascites is independently associated with maternal morbidity and mortality and whether documenting its presence aids in the management of the foetus and mother.

Objectif: L'ascite dans la pré-éclampsie sévère peut avoir un impact sur les résultats pour le fœtus et la mère. L'objectif était de déterminer la prévalence de l'ascite chez les femmes présentant une échographie de pré-éclampsie sévère au point des soins et de déterminer si elle corrélait avec des risques périnataux plus élevés. MÉTHODES: Etude de cohorte prospective de patientes admises avec une pré-éclampsie sévère dans deux hôpitaux universitaires de Kigali, au Rwanda. Une échographie au point des soins a été réalisée en série pour documenter l'ascite. Les patientes ont été stratifiées en fonction de la présence d'ascite en période périnatale. Les données démographiques maternelles et les complications ont été enregistrées et comparées entre les groupes. RÉSULTATS: Il y avait 112 patientes atteintes de pré-éclampsie sévère et l'ascite a été trouvé chez 53,5% (76,7% antépartum et 23,3% postpartum). L'ascite antépartum corrélait avec un accouchement antérieur (32,2 ± 0,51 vs 33,8 ± 0,47 semaines, p = 0,022) ainsi qu'avec un poids à la naissance plus faible (1587,3 ± 77,03 vs 2011,6 ± 103,5 g, p = 0,002). L'ascite antépartum était associée à des taux de mortinatalité plus élevés (p = 0,034) et à une admission en USIN-US (87,2% contre 68%, p = 0,034). Le séjour à l'hôpital de la mère était augmenté dans le groupe ascite (p <0,0001).

Conclusions: L'ascite est fréquente dans la pré-éclampsie sévère au Rwanda et peut être un pronostic pour des résultats médiocres. Un échantillon plus important est nécessaire pour déterminer si l'ascite est associée de manière indépendante à la morbidité et à la mortalité maternelles et si la documentation de sa présence facilite la prise en charge du fœtus et de la mère.

Keywords: ascite; ascites; point of care ultrasound; pre-eclampsia; pré-éclampsie; échographie au point des soins.

MeSH terms

  • Adult
  • Ascites / complications
  • Ascites / diagnostic imaging*
  • Cohort Studies
  • Female
  • Humans
  • Infant, Low Birth Weight
  • Infant, Newborn
  • Point-of-Care Systems*
  • Pre-Eclampsia / diagnostic imaging*
  • Pregnancy
  • Pregnancy Outcome*
  • Prospective Studies
  • Rwanda
  • Ultrasonography, Prenatal / methods*