Population-based Prevalence of Human T-lymphotropic Virus Type 1 in sub-Saharan Africa: A Systematic Review and Meta-Analysis

Trop Med Int Health. 2019 Nov;24(11):1277-1290. doi: 10.1111/tmi.13305. Epub 2019 Sep 30.

Abstract

Background: Human T-cell lymphotropic virus type 1 (HTLV-1), the causative agent of adult T-cell leukaemia/lymphoma (ATL) and HTLV-1-associated myelopathy/tropical spastic paraparesis (HAM/TSP), is endemic in sub-Saharan Africa (SSA) and poses a high morbidity and mortality risk. Its prevalence in the general population is poorly understood. The potential for prevention motivated us to do a systematic review and meta-analysis of population-based studies to estimate the prevalence of HTLV-1 in SSA.

Methods: A comprehensive, no-limit search was conducted in EMBASE, PubMed, Web of Science and the Cochrane Library from their inception dates to March 2019. Population-based studies presenting data on HTLV-1 in sub-Saharan Africa were included. Pooled prevalence was estimated using a random-effects meta-analysis.

Results: A total of 21 studies were included, representing 42 297 participants. The pooled HTLV-1 seroprevalence was 3.19% (95% CI 2.36-4.12%) with variations across year of study. Prevalence of HTLV-1 positively correlated with year of study (β = 0.0036, P = 0.007). Participants from Central, Western and Southern Africa had a seroprevalence of 4.16% (95% CI 2.43-6.31%), 2.66% (95% CI 1.80-3.68%) and 1.56% (95% CI 0.48-3.15%), respectively.

Conclusions: Our findings suggest that HTLV-1 infection is a public health concern in SSA and highlight the need to implement effective preventive programmes and interventions aimed at reducing the burden of this common yet neglected infection.

PRÉVALENCE DANS LA POPULATION DU VIRUS T-LYMPHOTROPIQUE HUMAIN DE TYPE 1 (HTLV-1) EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE: OBJECTIF: Le virus lymphotropique T humain 1 (HTLV-1), l'agent causal de la leucémie T de l'adulte/lymphome (ATL) et la myélopathie associée à HTLV-1/paraparésie spastique tropicale (HAM/TSP), est endémique en Afrique subsaharienne (ASS) et présente un risque élevé de morbidité et de mortalité. Sa prévalence dans la population générale est mal comprise. Le potentiel de prévention nous a incité à procéder à une revue systématique et à une méta-analyse des études basées sur la population afin d'estimer la prévalence du HTLV- 1 en ASS. MÉTHODES: Une recherche approfondie et sans limite a été effectuée dans EMBASE, PUBMED, Web of Science et dans la Cochrane Library, depuis leur création jusqu’à mars 2019. Des études basées sur la population présentant des données sur HTLV-1 en ASS ont été incluses. La prévalence poolée a été estimée à l'aide d'une méta-analyse à effet aléatoire. RÉSULTATS: Un total de 21 études ont été incluses, représentant 42.297 participants. La séroprévalence poolée du HTLV-1 était de 3,19% (IC95%: 2,36% à 4,12%), avec des variations au cours de l'année de l’étude. La prévalence du HTLV-1 était corrélée positivement avec l'année d’étude (bêta = 0,0037, p = 0,007). Les participants d'Afrique centrale, de l'Ouest et Australe présentaient une séroprévalence de 4,16% (IC95%: 2,43% à 6,31%), de 2,66% (IC95%: 1,80% à 3,68%) et 1,56% (IC95%: 0,48% à 3,15%), respectivement. CONCLUSIONS: Nos résultats suggèrent que l'infection au HTLV-1 est une préoccupation de santé publique en ASS et soulignent la nécessité de mettre en œuvre des programmes et des interventions préventives efficaces visant à réduire la charge de cette infection commune mais négligée.

Keywords: Afrique subsaharienne; HTLV-1; population-based studies; sub-Saharan Africa; études de population.

Publication types

  • Meta-Analysis
  • Systematic Review

MeSH terms

  • Africa South of the Sahara / epidemiology
  • HTLV-I Infections / epidemiology*
  • Human T-lymphotropic virus 1
  • Humans
  • Paraparesis, Tropical Spastic / epidemiology*
  • Prevalence
  • Seroepidemiologic Studies