The Association Between the Cost and Quality of Diets of Children in Canada

Can J Public Health. 2020 Apr;111(2):269-277. doi: 10.17269/s41997-019-00264-7. Epub 2019 Dec 13.

Abstract

Objectives: To examine the association between the cost and quality of diets of grade 5 children in Alberta, Canada.

Methods: We used survey data of 2731 grade 5 students (10-11 years of age), collected between March and June 2014. This survey included the Harvard Youth Adolescent Food Frequency Questionnaire which captures information on intake of 147 food items. On the basis of these food items, we calculated the diet quality, using the Diet Quality Index-International (DQI) and Canada's Food Guide, and costs by accessing prices from four Canadian grocery retailers. We applied linear regression to determine the association of diet quality with costs.

Results: We estimated the cost of a child's diet to be CAD $13.19 per day. For the 12% of children with a low diet quality, these costs were $12.12 and for the 66% of children with moderate and 22% with high diet quality, these costs were $13.27 and $13.51, respectively. For every one-unit increase in DQI, the cost of the diet increased by seven cents per day. Diets that met the recommendations for vegetables and fruit and for meat and alternatives were respectively 53 cents and $1.39 higher relative to diets not meeting these recommendations. Costs for unessential food items constituted $1.39 per day.

Conclusion: We observed a gradient whereby diets of better quality are costlier. For low-income households, this may lead to a genuine barrier to healthy eating. Initiatives that target unhealthy unessential foods may create the financial space for households to purchase pricier healthier options. Such initiatives may also alleviate future health care costs.

Objectifs: Examiner les associations entre le coût et la qualité du régime alimentaire d’élèves de 5e année en Alberta, au Canada.

Méthode: Nous avons utilisé des données d’enquête sur 2 731 élèves de 5e année (10-11 ans) recueillies entre mars et juin 2014. L’enquête comportait le questionnaire de Harvard sur la fréquence de consommation des produits alimentaires des jeunes adolescents, qui saisit des informations sur la consommation de 147 produits alimentaires. En fonction de ces produits, nous avons calculé la qualité du régime à l’aide de l’indice Diet Quality Index-International (DQI) et du Guide alimentaire canadien, et le coût du régime en obtenant les prix des aliments auprès de quatre détaillants alimentaires canadiens. Nous avons procédé par régression linéaire pour déterminer l’association entre la qualité du régime et son coût.

Résultats: Nous avons estimé le coût du régime d’un enfant à 13,19 $ CAN par jour. Pour les 12 % d’enfants dont la qualité du régime était faible, ce coût était de 12,12 $, et pour les 66 % d’enfants dont la qualité du régime était modérée et les 22 % dont la qualité du régime était élevée, il était de 13,27 $ et de 13,51 $, respectivement. Pour chaque augmentation d’une unité de l’indice DQI, le coût du régime augmentait de 7 ¢ par jour. Les régimes qui respectaient les recommandations d’apport en légumes et fruits et en viandes et substituts coûtaient respectivement 53 ¢ et 1,39 $ de plus que les régimes ne respectant pas ces recommandations. Le coût des produits alimentaires non essentiels représentait 1,39 $ par jour.

Conclusion: Nous avons observé un gradient, à savoir que les régimes de meilleure qualité coûtent plus cher. Pour les ménages à faible revenu, cela peut constituer un véritable obstacle à une saine alimentation. Des initiatives ciblant les aliments non essentiels malsains pourraient créer l’espace financier suffisant pour que ces ménages achètent des aliments plus chers, mais plus sains. De telles initiatives pourraient aussi réduire les coûts futurs en soins de santé.

Keywords: Canada’s Food Guide; Children; Diet quality; Food Insecurity; Food prices; Health economics; Nutrition; Public health; Social determinants of health.