Relationship Between GP Visits and Time Spent In-Hospital Among Insulin-Dependent Canadians With Type 2 Diabetes

Can Fam Physician. 2020 Feb;66(2):e69-e77.

Abstract

Objective: To determine whether higher frequency of GP visits among insulin-dependent patients with type 2 diabetes is associated with reduced hospitalizations.

Design: Nationally representative study using data from the 2013-2014 cycle of the Canadian Community Health Survey.

Setting: Canada.

Participants: A study sample comprising 2203 insulin-dependent Canadians with type 2 diabetes.

Main outcome measures: The relationship between GP visits (no visits, 1-5 visits, ≥ 6 visits) in the past year and the number of nights spent in-hospital. Zero-inflated negative binomial Poisson regression models were used to account for overdispersion and excess zeros.

Results: Higher numbers of GP visits were associated with spending fewer nights in-hospital. Patients with 1 to 5 GP visits had a significantly lower number of nights spent in-hospital (rate ratio of 0.38, 95% CI 0.25 to 0.56), as did those with 6 or more GP visits (rate ratio of 0.57, 95% CI 0.38 to 0.84) despite having reduced odds of not being hospitalized (odds ratio of 0.62, 95% CI 0.39 to 0.95), compared with those who did not see a GP in the past year, after adjusting for confounders.

Conclusion: We found that insulin-dependent patients with diabetes who saw GPs more frequently were hospitalized less commonly compared with those who did not see a GP in the past year. Further research is needed to examine relationships with other types of follow-up, ideally using a longitudinal design.

Objectif: Déterminer si des visites plus fréquentes auprès d’un généraliste par des patients insulinodépendants ayant un diabète de type 2 sont associées à une réduction des hospitalisations.

Type d’étude: Étude représentative sur le plan national à l’aide de données tirées du cycle 2013–2014 de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes.

Contexte: Canada.

Participants: Un échantillon de sujets à l’étude comptant 2203 Canadiens insulinodépendants ayant un diabète de type 2.

Principaux paramètres à l’étude: La relation entre les visites auprès d’un généraliste (aucune visite, de 1 à 5 visites, ≥ 6 visites) durant l’année précédente et le nombre de nuits passées à l’hôpital. Des modèles de régression de Poisson et binomial négatif à inflation de zéro ont servi pour tenir compte de la surdispersion et de la surabondance de réponses nulles.

Résultats: Des visites plus nombreuses auprès d’un généraliste étaient associées à un nombre moins élevé de nuits passées à l’hôpital. Les patients qui comptaient de 1 à 5 visites à un généraliste avaient passé un nombre significativement moins élevé de nuits à l’hôpital (ratio des taux de 0,38, IC à 95 % de 0,25 à 0,56), tout comme ceux qui avaient vu un généraliste 6 fois ou plus (rapport de cotes de 0,57, IC à 95 % de 0,38 à 0,84) malgré qu’ils eurent une probabilité moins grande de ne pas être hospitalisés (rapport de cotes de 0,62, IC à 95 % de 0,39 à 0,95), par comparaison avec ceux qui n’avaient pas vu de généraliste durant l’année précédente, après rajustement pour les facteurs de confusion.

Conclusion: Nous avons constaté que les patients diabétiques insulinodépendants qui avaient vu un généraliste plus fréquemment étaient hospitalisés moins souvent par rapport à ceux qui n’en avaient pas consulté durant l’année précédente. D’autres recherches sont nécessaires pour examiner les relations avec d’autres types de suivi, idéalement selon une conception longitudinale.