A prospective, observational, cohort study of airway management of patients with COVID-19 by specialist tracheal intubation teams

Can J Anaesth. 2020 Sep 4;1-8. doi: 10.1007/s12630-020-01804-3. Online ahead of print.

Abstract
in En , French

Purpose: Because of the anticipated surge in cases requiring intensive care unit admission, the high aerosol-generating risk of tracheal intubation, and the specific requirements in coronavirus disease (COVID-19) patients, a dedicated Mobile Endotracheal Rapid Intubation Team (MERIT) was formed to ensure that a highly skilled team would be deployed to manage the airways of this cohort of patients. Here, we report our intubation team experience and activity as well as patient outcomes during the COVID-19 pandemic.

Methods: The MERIT members followed a protocolized early tracheal intubation model. Over a seven-week period during the peak of the pandemic, prospective data were collected on MERIT activity, COVID-19 symptoms or diagnosis in the team members, and demographic, procedural, and clinical outcomes of patients.

Results: We analyzed data from 150 primary tracheal intubation episodes, with 101 (67.3%) of those occurring in men, and with a mean (standard deviation) age of 55.7 (13.8) yr. Black, Asian, and minority ethnic groups accounted for 55.7% of patients. 91.3% of tracheal intubations were performed with videolaryngoscopy, and the first pass success rate was 88.0%. The 30-day survival was 69.2%, and the median [interquartile range] length of critical care stay was 11 [6-20] days and of hospital stay was 12 [7-22] days. Seven (11.1%) MERIT healthcare professionals self-isolated because of COVID-19 symptoms, with a total 41 days of clinical work lost. There was one reported incident of a breach of personal protective equipment and multiple anecdotal reports of doffing breaches.

Conclusion: We have shown that a highly skilled designated intubation team, following a protocolized, early tracheal intubation model may be beneficial in improving patient and staff safety, and could be considered by other institutions in future pandemic surges.

Objectif: En raison de l’augmentation anticipée du nombre de cas nécessitant une admission à l’unité de soins intensifs, du risque élevé de génération d’aérosols de l’intubation trachéale et des exigences spécifiques aux patients atteints du coronavirus (COVID-19), nous avons créé une équipe mobile dédiée pour l’intubation trachéale rapide (MERIT - Mobile Endotracheal Rapid Intubation Team) afin de garantir qu’une équipe hautement qualifiée puisse être déployée pour prendre en charge les voies aériennes de cette cohorte de patients. Notre objectif était de rapporter l’expérience et l’activité de notre équipe d’intubation ainsi que les devenirs des patients pendant la pandémie de COVID-19.

Méthode: Les membres de l’équipe MERIT ont suivi un modèle d’intubation trachéale précoce basé sur un protocole. Pendant sept semaines autour du pic de la pandémie, des données prospectives ont été colligées concernant l’activité de la MERIT, les symptômes et diagnostics de COVID-19 parmi les membres de l’équipe, ainsi que les données démographiques, procédurales et les devenirs cliniques des patients.

Résultats: Nous avons analysé les données de 150 épisodes d’intubations trachéales initiales, dont 101 (67,3 %) survenus chez des hommes, avec un âge moyen (écart type) de 55,7 (13,8) ans. Les personnes noires, asiatiques et de minorités ethniques représentaient 55,7 % des patients. Au total, 91,3 % des intubations trachéales ont été réalisées par vidéolaryngoscopie, et le taux de réussite au premier essai était de 88,0 %. Le taux de survie à 30 jours était de 69,2 %, et la durée médiane (écart interquartile) de séjour aux soins intensifs était de 11 (6-20) jours et de 12 (7-22) jours à l’hôpital. Sept (11,1 %) professionnels de la santé de l’équipe MERIT se sont mis en auto-isolement en raison de symptômes de la COVID-19, pour un total de 41 jours de travail clinique perdus. Un incident de bris de stérilité de l’équipement de protection individuelle a été rapporté, et de multiples bris lors du déshabillage ont également été rapportés de façon anecdotique.

Conclusion: Nous avons démontré qu’une équipe d’intubation désignée et hautement qualifiée, respectant un modèle d’intubation trachéale précoce basé sur un protocole, pourrait contribuer à améliorer la sécurité des patients et du personnel. La création d’une telle équipe est envisageable dans d’autres établissements lors de futurs épisodes pandémiques.

Keywords: COVID-19; intubation; tracheostomy.