Outcomes of patients on second- and third-line ART enrolled in ART adherence clubs in Maputo, Mozambique

Trop Med Int Health. 2020 Dec;25(12):1496-1502. doi: 10.1111/tmi.13490. Epub 2020 Oct 14.

Abstract

Objectives: Adherence clubs (AC) offer patient-centred access to antiretroviral therapy (ART) while reducing the burden on health facilities. AC were implemented in a health centre in Mozambique specialising in patients with a history of HIV treatment failure. We explored the impact of AC on retention in care and VL suppression of these patients.

Methods: We performed a retrospective analysis of patients enrolled in AC receiving second- or third-line ART. The Kaplan-Meier estimates were used to analyse retention in care in health facility, retention in AC and viral load (VL) suppression (VL < 1000 copies/mL). Predictors of attrition and VL rebound (VL ≥ 1000 copies/mL) were assessed using multivariable proportional hazards regression.

Results: The analysed cohort contained 699 patients, median age 40 years [IQR: 35-47], 428 (61%) female and 97% second-line ART. Overall, 9 (1.3%) patients died, and 10 (1.4%) were lost to follow-up. Retention in care at months 12 and 24 was 98.9% (95% CI: 98.2-99.7) and 96.4% (95% CI: 94.6-98.2), respectively. Concurrently, 85.8% (95% CI: 83.1-88.2) and 80.9% (95% CI: 77.8-84.1) of patients maintained VL suppression. No association between predictors and all-cause attrition or VL rebound was detected. Among 90 patients attending AC and simultaneously having VL rebound, 64 (71.1%) achieved VL resuppression, 10 (11.1%) did not resuppress, and 14 (15.6%) had no subsequent VL result.

Conclusion: Implementation of AC in Mozambique was successful and demonstrated that patients with a history of HIV treatment failure can be successfully retained in care and have high VL suppression rate when enrolled in AC. Expansion of the AC model in Mozambique could improve overall retention in care and VL suppression while reducing workload in health facilities.

Objectifs: Les clubs d'adhésion (CA) offrent un accès centré sur le patient à la thérapie antirétrovirale (ART) tout en réduisant la charge des établissements de santé. Les CA ont été mis en œuvre dans un centre de santé au Mozambique spécialisé dans les patients ayant des antécédents d'échec du traitement du VIH. Nous avons exploré l'impact des CA sur la rétention dans les soins et la suppression de la CV chez ces patients. MÉTHODES: Nous avons effectué une analyse rétrospective des patients enrôlés dans les CA sous ART de deuxième ou troisième intention. Les estimations de Kaplan-Meyer ont été utilisées pour analyser la rétention dans les soins dans les établissements de santé, la rétention dans les CA et la suppression de la charge virale (CV) (CV <1000 copies/mL). Les prédicteurs de l'attrition et du rebond de la CV (VL ≥ 1000 copies/mL) ont été évalués à l'aide d'une régression à risques proportionnels multivariés. RÉSULTATS: La cohorte analysée contenait 699 patients, d'âge médian 40 ans [IQR: 35-47], 428 (61%) femmes, 97% de traitement de deuxième intention. Dans l'ensemble, 9 (1,3%) patients sont décédés, 10 (1,4%) ont été perdus de vue. La rétention dans les soins à 12 et 24 mois était de 98,9% (IC95%: 98,2-99,7) et de 96,4% (IC95%: 94,6-98,2), respectivement. De même, 85,8% (IC95%: 83,1-88,2) et 80,9% (IC95%: 77,8-84,1) des patients ont maintenu une suppression de la CV. Aucune association entre les prédicteurs et l'attrition toutes causes ou le rebond de la CV n'a été détectée. Parmi 90 patients enrôlés dans les CA et ayant simultanément un rebond de la CV, 64 (71,1%) ont atteint une re-suppression de la CV, 10 (11,1%) n'ont pas atteint une re-suppression et 14 (15,6%) n'avaient pas de résultats de CV ultérieurs.

Conclusion: La mise en œuvre des CA au Mozambique a été un succès et a démontré que les patients ayant des antécédents d'échec du traitement anti-VIH peuvent être retenus avec succès dans les soins et ont un taux élevé de suppression de la CV lorsqu'ils sont enrôlés dans les CA. L'expansion du modèle CA au Mozambique pourrait améliorer la rétention globale dans les soins et la suppression de la CV tout en réduisant la charge de travail dans les établissements de santé.

Keywords: HIV care continuum; VL suppression; adherence clubs; differentiated care; retention; second- and third-line ART patients.