Validation of the Subgroups for Targeted Treatment for Back (STarT Back) screening tool at a tertiary care centre

Can J Surg. 2022 May 17;65(3):E352-E358. doi: 10.1503/cjs.010720. Print 2022 May-Jun.

Abstract

Background: The Subgroups for Targeted Treatment for Back (STarT Back) tool is a screening questionnaire developed to identify modifiable risk factors for back pain disability in primary care. Given the ability of this tool to assist with early identification of patients at high risk, we examined its concurrent convergent and known-group construct validity in tertiary care.

Methods: This was a case-control study of adult (age > 18 yr) patients with and without an active work-related compensation claim recruited from an academic health centre between August 2017 and May 2019. Patients in the study group were assessed by a physiotherapist and an orthopedic surgeon in a spine specialty program designed to assess and treat workplace injuries. The control group included patients referred to an orthopedic spine surgeon in a publicly funded specialty clinic where an advanced practice physiotherapist determined the need for surgical consultation. We used the Roland-Morris Disability Questionnaire (RMDQ) and the Hospital Anxiety and Depression Scale (HADS) to determine the convergent and known-group construct validity of the STarT Back tool.

Results: Fifty case and 50 control participants were included. We observed moderate to high association between the STarT Back total score, psychosocial subscore and risk categories and the RMDQ and HADS scores in the expected direction (p < 0.001). A significant association was observed between risk group allocation and depression (area under the curve values > 80), having a compensable injury and work status (p = 0.002-0.001).

Conclusion: The STarT Back tool was able to differentiate between patients with and without a compensable injury and patients with different levels of work status. The tool has acceptable convergent and known-group construct validity and can assist in clinical decision-making in a tertiary care setting where adjunct psychologic management may be indicated.

Contexte:: L’outil STarT Back (pour Subgroups for Targeted Treatment for Back) est un questionnaire de triage mis au point pour identifier les facteurs de risque modifiables à l’égard de l’invalidité associée aux dorsalgies en médecine de soins primaires. Étant donné que cet outil peut aider à identifier rapidement les patients à haut risque, nous avons examiné sa validité conceptuelle convergente et discriminante en soins tertiaires.

Méthodes:: Il s’agit d’une étude cas–témoins regroupant des patients adultes (âge > 18 ans) ayant ou non en cours une demande d’indemnisation pour accident du travail, recrutés auprès d’un centre universitaire de santé entre août 2017 et mai 2019. Les patients recrutés ont été évalués en physiothérapie et en chirurgie orthopédique dans le cadre d’un programme spécialisé, conçu pour évaluer et traiter les blessures à la colonne vertébrale subies en milieu de travail. Le groupe témoin incluait des patients adressés en chirurgie de la colonne vertébrale dans une clinique publique spécialisée dont le service de physiothérapie en pratique avancée déterminait si une consultation en chirurgie s’imposait. Nous avons utilisé le questionnaire Roland–Morris sur l’invalidité (RMDQ) et l’échelle hospitalière de mesure de l’anxiété et de la dépression (HADS) pour déterminer la validité convergente et discriminante de l’outil STarT Back.

Résultats:: Cinquante patients et 50 participants témoins ont été inclus. Nous avons observé un lien de modéré à étroit entre le score STarT Back total, le score à la souséchelle psychosociale et les catégories de risque selon les scores RMDQ et HADS, selon la tendance prévue (p < 0,001). Un lien significatif a été observé entre l’assignation au groupe à risque et la dépression (aires sous la courbe > 80), le fait d’avoir une blessure indemnisable et la situation professionnelle (p = 0,002–0,001).

Conclusion :: L’outil STarT Back a permis de faire la distinction entre les patients présentant ou non une blessure indemnisable et les patients ayant différentes situations professionnelles. L’outil a une validité conceptuelle convergente et discriminante acceptable et peut aider à la prise de décision clinique dans un contexte de soins tertiaires où une prise en charge psychologique peut être indiquée.

MeSH terms

  • Adult
  • Case-Control Studies
  • Disability Evaluation*
  • Humans
  • Low Back Pain* / diagnosis
  • Middle Aged
  • Psychometrics
  • Reproducibility of Results
  • Surveys and Questionnaires
  • Tertiary Care Centers