[Check-ups in daily practice: myths and reality]

Rev Med Suisse. 2023 Sep 6;19(840):1590-1596. doi: 10.53738/REVMED.2023.19.840.1590.
[Article in French]

Abstract

Regular general health check-ups in asymptomatic patients seem not impacting important outcomes. As such, it is no longer recommended by the Swiss Society of General Internal Medicine as part of its «smartermedicine» campaign. Physicians should focus on a medical follow-up based on risk-appropriate screening, regular evaluation of lifestyle habits, monitoring of bio-psycho-social well-being, regular re-evaluation of medication and vaccinations. Prevention during the medical consultation is thus rethought, based on a relationship of trust between doctor and patient, with an exchange of views on the need for interventions and screenings based only on scientific evidence.

Tel qu’il est couramment pratiqué, le check-up ou bilan de santé annuel n’a pas prouvé de bénéfice sur la mortalité, ni sur les événements cardiovasculaires. Ainsi, il n’est plus recommandé par la Société suisse de médecine interne générale dans le cadre de sa campagne « smartermedicine ». Les médecins devraient privilégier un suivi médical basé sur les dépistages recommandés selon le profil de risque, l’évaluation régulière de l’hygiène de vie, le suivi du bien-être biopsychosocial, la réévaluation régulière des médicaments et des vaccinations. La prévention lors de la consultation médicale est ainsi repensée en se basant sur une relation de confiance entre le médecin et le patient, avec un échange sur la nécessité des interventions et des dépistages qui reposent uniquement sur des évidences scientifiques.

Publication types

  • English Abstract

MeSH terms

  • Ethnicity*
  • Habits
  • Humans
  • Internal Medicine
  • Life Style
  • Physicians*