A population-based hepatitis B seroprevalence and risk factor study in a northern Ontario town

Can J Public Health. Mar-Apr 1997;88(2):87-90. doi: 10.1007/BF03403867.

Abstract

Objective: To determine a) population-based hepatitis B seroprevalence rates; and b) associated behavioural risk factors.

Setting: A remote northern Ontario town with a cluster of hepatitis B cases.

Interventions: Anonymous blood testing linked with risk-factor questionnaires.

Results: 635 persons aged 14 to 30 years (51% of the eligible age cohort) donated blood in return for free vaccination; four were anti-HBs positive, and none was HBsAg positive. In all, 19% of participants reported two or more sexual partners in the previous year, 6% reported at least one tattooing in the previous year, and 1% reported illicit injection drug use. Of persons with multiple sexual partners 84% did not consistently use condoms.

Conclusions: When the serological results of the original cluster (and contacts) were considered, the age cohort's HBsAg seroprevalence rate was estimated to be between 0.24% and 0.47%. While the serosurvey did not discover additional HBsAg positive cases, there was great potential for heterosexual transmission.

Objectif: Déterminer a) la séroprévalence de l’hépatite B chez une population et b) les facteurs de risque associés au comportement.

Cadre: Une ville éloignée du nord de l’Ontario où s’est récemment manifestée une poussée d’infections par le virus de l’hépatite B.

Interventions: Analyses de sang anonymes et questionnaires sur les facteurs de risque.

Résultats: Six cent trente-cinq personnes entre les âges de 14 et 30 ans ont donné un prélèvement de sang (51 % des personnes dans le groupe d’âge étudié) et ont accepté de se faire vacciner gratuitement contre l’hépatite B. Quatre personnes ont eu des résultats positifs à l’égard de l’anticorps anti-HBs et aucune n’a eu des résultats positifs à l’égard de l’HBsAg. Parmi les personnes ayant rempli le questionnaire, 19 % ont indiqué qu’elles avaient eu au moins deux partenaires sexuels au cours des 12 derniers mois, 6 % ont indiqué qu’elles avaient eu au moins un tatouage et 1 % ont indiqué qu’elles avaient utilisé des drogues injectables. Des personnes ayant des partenaires sexuels multiples 84 % n’utilisaient pas des condoms régulièrement.

Conclusions: Selon l’analyse sérologique du groupe touché (et des contacts), le taux de séro-prévalence estimé de l’HBsAg chez le groupe d’âge étudié se situe entre 0,24 % et 0,47 %. Bien que l’analyse sérologique n’ait pas révélé d’autres cas HBsAg positifs, il y a de fortes possibilités de transmission hétérosexuelle.

Publication types

  • Research Support, Non-U.S. Gov't

MeSH terms

  • Adolescent
  • Adult
  • Female
  • Hepatitis B / epidemiology*
  • Hepatitis B / prevention & control
  • Hepatitis B Core Antigens / analysis
  • Humans
  • Male
  • Middle Aged
  • Ontario / epidemiology
  • Prevalence
  • Risk Factors
  • Seroepidemiologic Studies
  • Sexual Behavior

Substances

  • Hepatitis B Core Antigens