Web-Based and Mobile Suicide Prevention Interventions for Young People: A Systematic Review

J Can Acad Child Adolesc Psychiatry. Spring 2016;25(2):73-9. Epub 2016 May 1.

Abstract

Objective: Suicide is a significant public health issue, and is especially concerning in adolescents and young adults, who are over-represented both in attempts and completed suicide. Emerging technologies represent a promising new approach to deliver suicide prevention interventions to these populations. The current systematic review aims to identify online and mobile psychosocial suicide prevention interventions for young people, and evaluate the effectiveness of these interventions.

Method: PsycINFO, Medline, Embase and The Cochrane Library were electronically searched for all articles published between January, 2000 and May, 2015. Peer-reviewed journal articles reporting on interventions for young people aged 12-25 years with suicidality as a primary outcome were eligible for inclusion. No exclusions were placed on study design.

Results: One study met inclusion criteria, and found significant reductions in the primary outcome of suicidal ideation, as well as depression and hopelessness. Two relevant protocol papers of studies currently underway were also identified.

Conclusions: There is a paucity of current evidence for online and mobile interventions for suicide prevention in youth. More high quality empirical evidence is required to determine the effectiveness of these novel approaches to improving suicide outcomes in young people.

Objectif: Le suicide est un enjeu de santé publique significatif, et il est spécialement préoccupant chez les adolescents et les jeunes adultes, qui sont surreprésentés dans les tentatives de suicide et les suicides complétés. Les nouvelles technologies représentent une approche prometteuse pour la prestation d’interventions de prévention du suicide à ces populations. La présente revue systématique vise à identifier les interventions psychosociales en ligne et mobiles de prévention du suicide pour les jeunes, et à évaluer l’efficacité de ces interventions.

Méthode: Les bases de données PsycINFO, Medline, Embase et The Cochrane Library ont fait l’objet d’une recherche électronique de tous les articles publiés entre janvier 2000 et mai 2015. Les articles de revues révisés par les pairs portant sur les interventions pour les jeunes de 12 à 25 ans dont le résultat principal était la suicidabilité étaient admissibles à l’inclusion. Aucune exclusion ne portait sur la méthode de l’étude.

Résultats: Une étude satisfaisait aux critères d’inclusion, et constatait des réductions significatives du résultat principal d’idéation suicidaire, ainsi que de la dépression et du désespoir. Deux documents de protocole pertinents d’études en cours ont aussi été identifiés.

Conclusions: Il y a une rareté de données probantes actuelles sur les interventions en ligne et mobiles de prévention du suicide pour les jeunes. Il faut plus de données probantes empiriques de grande qualité pour déterminer l’efficacité de ces nouvelles approches afin d’améliorer les résultats du suicide chez les jeunes.

Keywords: adolescent; internet; mobile; suicide prevention; web-based; young people.